Sexy beast

Comment pouvait-on confondre le monde de cape et d'épée de la CIA avec quelques types qui pondent des slogans accrocheurs pour des laxatifs et des céréales ?
Toby Barlow - Babayaga
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 08 juillet

Contenu

DVD - Policier

Sexy beast

Braquage/Cambriolage MAJ lundi 20 mai 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 27 €

Jonathan Glazer
Sexy Beast - 2000
Boulogne-Billancourt : StudioCanal, septembre 2001
1 DVD VOST/VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Gangster un jour...

Ça commence avec une chanson des Stranglers. "Peaches", un morceau bien... péchu. Mais la pêche, Gray ne l'a plus guère. Ancien malfrat, il passe sa retraite anticipée dans un coin perdu de la Costa Brava. La recette du bonheur ? Son épouse Dee Dee (surnommée "Dee Dee les gros nichons"), sa maison luxueuse, sa piscine. Ses plaisirs ? Se faire rôtir au soleil, discuter avec de vieux potes et boire un coup. Pour le reste, c'est fini, terminé, oublié. Gray a tiré un trait sur la profession qui lui a coûté neuf ans de prison. Mais, même isolé au sud de l'Espagne, on finit toujours par vous retrouver, et l'existence paisible de Gray est remise en question par une connaissance de la vie d'avant qui vient lui rendre une petite visite avec un seul but : le convaincre de revenir à Londres pour une affaire. Juste une. Mais Gray n'est pas décidé, pas décidé du tout. Et son pote est décidé, vraiment décidé... Le risque avec un réalisateur de clips, fût-il un as du genre (Jonathan Glazer a bossé pour Massive Attack et Radiohead), c'est qu'il privilégie la forme sur le fond. De ce point de vue, Jonathan Glazer s'en sort plutôt bien. Même s'il cède parfois à son goût de la belle image et du montage, il s'accroche à son intrigue et dépeint avec justesse ce monde de beaufs joufflus anglais, aux chaines en or et gourmettes, qui font cramer leur bidoche au soleil. Ces gens au passé tumultueux qui savent leur jeunesse perdue et espèrent aborder leur vieillesse avec autant de sérénité que possible. Les dialogues claquent, la scène du cambriolage (oui, Gray va y aller, ne me dites pas que vous en doutiez ?) est remarquablement filmée, Ben Kingsley se fait plaisir en émissaire au bord du pétage de plomb. On regrettera certains gimmicks et tics tout droit venus du clip, et un peu de maniérisme, mais Sexy beast, qui ne l'est jamais, se laisse voir comme un bon petit polar du dimanche soir.

Sexy beast (85 min.) : réalisé par Jonathan Glazer sur un scénario de Louis Mellis &David Scinto. Avec : Ray Winstone, Ben Kingsley, Jean Fox, Ian Mc Shane, Amanda Redman, Cavan Kendall, Julianne White...
Bonus. Making of. Plans coupés au montage. Filmographies. Bandes annonces.

Citation

Tu diras à Don, dis-lui merci d'avoir pensé à moi mais je ne peux pas accepter son offre... Dis-lui que je ne suis pas l'homme qu'il lui faut

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur vendredi 03 mai 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page