Le Quatrième pouvoir

Les nouveaux journalistes avaient beaucoup en commun avec les détectives : ils étaient tour à tour regardés comme des champions de la vérité et de sordides voyeurs. Sept cents titres paraissaient en Grande-Bretagne en 1855 ; leur nombre se porta à onze cents en 1860.
Kate Summerscale - L'Affaire de Road Hill House
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 03 décembre

Contenu

DVD - Espionnage

Le Quatrième pouvoir

Terrorisme MAJ jeudi 02 mai 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 18,29 €

Dennis Gansel
Dennis Gansel
Die vierte Macht - 2011
Paris : Bac Films, février 2013
1 DVD VOST/VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Twist again à Moscou

À la question "Iriez-vous passer vos vacances dans une prison russe ? ", allez savoir pourquoi, ma réponse serait non. Et je mettrais ma main à couper que Paul Jensen répondrait la même chose. C'est pourtant là que ce journaliste allemand se retrouve après un attentat dans le métro moscovite, dont il est le principal suspect. Lui, le spécialiste de la presse people, qui était venu donner un coup de main à un tabloïd, échoue dans une geôle insalubre où la totalité des pensionnaires sont pas tibulaires, mais presque, comme disait un célèbre sociologue du XXe siècle. Fini les soirées avec des filles faciles, fini les nuits sur le dancefloor, fini les gueuletons au caviar, place à la vraie vie. La faute à qui ? À pas de chance, ou plutôt à une rencontre avec une journaliste engagée et belle à se damner, que Paul a suivi jusque dans son lit puis jusqu'à l'entrée du métro. Son cœur a d'abord fait boum puis c'est le métro mais là, c'est moins drôle... Drôle n'est pas le qualificatif qui sied le mieux au cinéma de Dennis Gansel, auteur du remarquable La Vague. Il s'attaque frontalement à la Russie d'aujourd'hui et à ses dérives autocratiques. Il livre un thriller très solide, qui joue parfaitement avec la métamorphose du personnage principal et avec les magouilles des politiques. Évidemment, aucun nom connu n'apparaît, mais pas besoin d'être envoyé permanent à Moscou pour comprendre le message. D'ailleurs, pour réaliser quelques séquences en Russie, le réalisateur a expliqué vouloir tourner une bluette. Bien lui en a pris. Sinon, au vu du scénario, c'est lui qui finissait son séjour en prison et quelque chose nous dit qu'à la question "Iriez-vous passer vos vacances dans une prison russe ?", Dennis Gansel répondrait également par la négative.

Le Quatrième pouvoir (115 min.) : réalisé par Dennis Gansel sur un scénario de Dennis Gansel et Florian Schumacher. Avec Moritz Bleibtreu, Kasia Smutniak, Max Riemelt, Mark Ivanir, Rade Serbedzija...
Bonus. Fin alternative (5 min.). "Les Dessous du tournage" (13 min.). Making of (17 min.). Bandes annonces.

Citation

Les gens se fichent de la vérité. Ils se préoccupent de l'avenir.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur lundi 22 avril 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page