L'Évadé de Wan Chai

Ayant longuement médité sur la question, je suis à deux doigts de prendre un BlackBerry, mais pour finir je sens que je vais opter pour un iPhone, encore que le BlackBerry soit plus proche du monde des affaires, mais l'iPhone me plaît et j'hésite longtemps, et pour finir je prends les deux.
Vincent Ravalec - Cantique de la racaille - Opus 2
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 03 décembre

Contenu

Roman - Thriller

L'Évadé de Wan Chai

Corruption - Finance MAJ mercredi 20 mars 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8,8 €

Ian Hamilton
The Water Rat of Wanchai - 2011
Traduit de l'anglais (Canada) par Laura Contartese
Paris : 10-18, mars 2013
390 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-264-06023-5
Coll. "Domaine policier", 4705

Bien mal acquis...

Imaginez une jeune chinoise très mignonne, experte en fraudes financières, parlant de nombreuses langues, pratiquant avec maestria les arts martiaux, et ayant un très grand sens du théâtre pour jouer différents personnages... Ça peut faire un peu trop pour certains. Mais si vous ne le pensez pas, alors plongez-vous dans L'Évadé de Wan Chai, et voyez comment Ava Lee et son Oncle gagnent leur vie : ils récupèrent l'argent que certains ont escroqués. L'affaire de ce roman est simple : une société chinoise de financement de commandes et de lettres de crédits s'est fait estamper de cinq millions de dollars par deux associés œuvrant dans la crevette en gros. Les deux associés ont disparu, les crevettes aussi, il y a tellement de sociétés écrans et de pays impliqués que toute manœuvre juridique prendrait des années, si elle réussissait, ce que ne peut se permettre la société, si elle ne retrouve pas vite ces cinq millions, c'est la faillite...
Mise à part quelques descriptions longues, fatigantes et inutiles (la liste des marques qu'enfile la jeune femme), l'ensemble du roman est bien mené. Dépaysement assuré (même si on sent certaines prédispositions pour les hôtels cinq étoiles) et personnages bien trouvés (c'est assez rare ce type de recouvreur de dettes à la marge). Le bandeau assure un "conquis ou remboursé" un peu exagéré, mais il faut avouer qu'on en a pour son argent lorsqu'on sait ce qu'on vient y chercher.

Nominations :
Grand Prix des Lectrices de "Elle" Policier 2013

Citation

Selon M. Chow, vous êtes incroyablement douée pour retrouver aussi bien les individus que l'argent.

Rédacteur: Christophe Dupuis mardi 12 mars 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page