La Rebelle

J'ai toujours été très méfiant à l'égard de n'importe quel connard, qu'il s'appelle Adolphe ou Aristote, qui déclare que Dieu est de son côté, que certaines races sont supérieures aux autres, ou que les gens doivent être opprimés ou endoctrinés pour le bien de la société.
Samuel Fuller - Un troisième visage
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 23 septembre

Contenu

Roman - Noir

La Rebelle

Social MAJ mardi 21 avril 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 10 €

Thierry Crifo
Paris : Syros, avril 2007
122 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-7485-0577-1
Coll. "Rat noir"

La plus grande prison du monde

Coumba n'a que dix-neuf ans, et est déjà femme et mère d'une petite Assata, âgée de deux ans. Cela lui confère des responsabilités et une plus grande maturité. Cumba est lycéenne en bio-techno, mais pour subvenir à ses besoins, elle travaille dans un Mc Do de banlieue, pendant que sa fille est gardée par une amie. Quand deux policiers viennent la chercher, elle comprend que le lien qui l'unit à Aldo, le père de sa fille, est loin d'être rompu. Elle aurait voulu en avoir fini avec lui après un ultime mensonge et un dernier braquage. Il s'est évadé de la prison de Bois d'Arcy. Pour les policiers, il va chercher à la recontacter, alors ils sortent les grands moyens : filatures, téléphone sous écoute, menaces sur fond de Ddass et harcèlement. Car Cumba est une belle femme. Aldo est aux abois. Un homme évadé est un homme dans la plus grande prison du monde. Le retour sur terre est alors hyper violent. Aldo veut revoir sa fille et refaire sa vie, quitte à détruire celle que se sont construites Assata et Cumba.
Thierry Crifo met sa plume et sa poésie à contribution pour ce court récit vraiment noir et poignant. Son héroïne est sujette à un profond dilemme : suivre son cœur où sa raison. Soumise à un monde sans pitié, cette adolescente qui a grandi trop vite se doit de réagir pour elle et sa fille. Sans tomber dans la moralisation, Crifo dresse le portrait d'une battante avec ses élancements, ses errements, ses faiblesses et ses colères au milieu d'une jungle particulière : la vie.

Citation

Tu vois, un beau soir, en pleine nuit, déguisé en livreur de pizzas, en travelo, en barbu intégriste ou en flic, au choix, il frappera à ta porte, alors soit tu marches avec nous, soit on te boucle pour complicité. D'accord ?

Rédacteur: Julien Védrenne mardi 21 avril 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page