Qui se souvient de Paula ?

Critique tout ce que tu voudras : le gouvernement, le climat, l'état des routes, le manque de cinémas, le goudron sur la plage, la laideur de la ville, mais par contre, ah, ça non : t'avise pas de critiquer leur bouffe.
Martin Solares - Les Minutes noires
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 21 novembre

Contenu

Roman - Noir

Qui se souvient de Paula ?

Historique - Social MAJ jeudi 16 avril 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 13 €

Romain Slocombe
Paris : Syros, janvier 2008
128 p. ; 21 x 12 cm
ISBN 978-2-7485-0644-0
Coll. "Rat noir"

La vie avant Facebook

Paula est une jeune étudiante juive qui habite avec son père, un peintre reconnu, leur appartement de famille alors que sa mère et son petit frère sont en zone libre. Au moment de la rafle du Vélodrome d'Hiver, elle trouve refuge chez une voisine avant d'entamer un périple qui l'amènera à retrouver sa mère à Lyon. Paula est amoureuse de Jacques, incarcéré à Drancy à cause de son romantisme et de sa fougue : par solidarité, il arborait sur sa veste une étoile jaune. Elle lui raconte ses aventures dans une longue lettre. Plus tard, elle retourne dans Paris occupé, seule, sans le sou et sans abri. Tous ses anciens amis la repoussent. Elle trouve alors refuge dans une chambre bientôt envahie par les Allemands. En 1997, sur un site Internet, Jacques trouve par hasard une annonce qui le bouleverse : "Bouteille à la mer : qui se souvient de Paula Karlinski ?". Il part alors dans le sud de la France avec le secret espoir de retrouver celle qu'il a à une époque aimée.
Qui se souvient de Paula ? est un roman en trois partie avec trois modes narratifs différents, très bien documenté (on retrouve en fin d'ouvrage ses sources bibliographiques), qui est surtout un ouvrage de mémoire avant d'être un roman noir poignant. Romain Slocombe réussit à retranscrire une époque à travers une histoire tragique sans pour autant juger les acteurs qui la composent. Il laisse ce choix à ses lecteurs en se contentant d'être factuel même si les destinées des uns et des autres sont prévisibles. En mettant en scène Paula, il donne un visage humain à ce qui est devenu la rafle du Vel'd'Hiv'. Enfin, avant l'explosion de Facebook et des retrouvailles virtuelles avec des personnes perdues de vue, Romain Slocombe nous propose une énigme internautienne et nostalgique.

Citation

[…] Les Autorités Occupantes ont décidé l'arrestation et le rassemblement d'un certain nombre de juifs étrangers. La mesure dont il s'agite ne concerne que les juifs des nationalités suivantes : Allemands, Autrichiens, Polonais, Tchécoslovaques, Russes (réfugiés ou soviétiques, c'est-à-dire "blancs" ou "rouges", Apatrides, c'est-à-dire de nationalité indéterminée.

Rédacteur: Julien Védrenne jeudi 16 avril 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page