Profession détective

SMERSH était l'acronyme russe de Smiert Spionem, "mort aux espions". Il s'agissait d'une vieille organisation soviétique créée par Staline pendant la Seconde Guerre mondiale, destinée à éliminer tous les traîtres de l'Armée rouge, mais également les espions... et les opposants... et les semblants d'opposants... et les presque contre... et les pas tout à fait pour... et aussi un peu les autres ! Bref, tout ce qui pouvait agacer les gencives du "petit Père des peuples" - et, en effet, le petit père dépeuple !
Gordon Zola - Casimodo Royal
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 juillet

Contenu

Livre-jeu - Policier

Profession détective

Enquête littéraire - Whodunit MAJ mercredi 30 janvier 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 8 ans

Prix: 16,9 €

Dan Waddell
How To Be A Detective - 2012
Arthur Conan Doyle (sujet d'ouvrage)
Jim Smith (illustrateur)
Traduit de l'anglais par Camille Fort-Cantoni
Paris : De La Martinière jeunesse, janvier 2013
24 p. ; illustrations en noir & blanc ; 28 x 26 cm
ISBN 978-2-7324-5580-8

Détective en herbe

Qu'il agisse en équipe ou en solitaire, le détective est un être implacable guidé par un seul objectif : découvrir le coupable d'un crime. Et la vocation de ce métier-passe-temps se découvre très tôt. Avec ce joli guide illustré à dévorer, analyser et mettre en œuvre dès huit ans, nul doute que certains vont très vite se sentir l'âme d'un Sherlock Holmes. Mais ne vous y trompez pas ! Sous son aspect ludique - avec puzzles, périscope à monter soi-même, tampon encreur pour les fameuses empreintes de doigts - l'ouvrage malgré ses maigres vingt-quatre pages est d'une précision diabolique tant pour ceux qui voudront suivre les pas du détective sis au 221B Baker Street, que ceux qui choisiront de se ranger au côté de son implacable ennemi, le professeur Moriarty. Mais, avant tout, il faudra compter sur la complicité de parents attentifs à ce que l'on ne joue pas du plâtre impunément, que l'on ne martyrise pas un rouge à lèvres ou que l'on ne laisse pas des traces de boue un peu partout dans la maison. L'Anglais Dan Waddell a bien étudié son sujet car il nous en apprend vraiment beaucoup sur les types d'empreintes de doigts (il y en a quatre, des types, pas des doigts), de formes de lèvres (là il y en a cinq), des formes d'empreintes de pas, et même sur les petits travers de votre écriture manuscrite... Sans compter les quelques petits moyens de s'assurer qu'un intrus n'a pas fouillé votre chambre en votre absence, ou les artifices d'une filature afin de communiquer avec votre assistant sans même en avoir l'air. Et c'est là que l'on en déduit que détectives et agents secrets ont beaucoup de points communs. L'ouvrage se décompose en chapitres thématiques de deux pages avec des volets à ouvrir, des notes à lire, des listes à apprendre pour vérifier des alibis ou interroger des suspects, des petits encarts d'après Conan Doyle, des enveloppes d'où retirer des lettres et des avertissements pour ne pas transformer une maison en scène de crime sans accord parental. Le tout joliment illustré par Jim Smith... Si la vocation tarde, nul doute que le divertissement, lui, sera au gout citronné du jour - voir l'écriture sympathique !

NdR - L'ouvrage contient 1 tampon, 1 périscope en kit, 1 poster, des cartes.

Citation

C'est le détective le plus célèbre de tous les temps. Pourquoi ? Parce que tous, nous adorons les mystères... Rien de plus excitant que de regarder quelqu'un reconstituer le puzzle et dévoiler le 'comment du pourquoi'. Et si un homme a su venir à bout des crimes les plus tarabiscotés, c'est bien Holmes !

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 27 janvier 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page