Tout du tatou

Mais Rembrandt ne m'émeut pas. Il pèse des tonnes. Moi, ce que j'aime, c'est un pinceau qui bouge, pas un pinceau qui touche. Un pinceau qui tire une pâte ductile et onctueuse, pas un pinceau qui superpose, amasse, accumule, grumelle des petites touches jusqu'à en maçonner la toile.
Patrick Weiller - Saisis au vol
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 11 décembre

Contenu

Roman - Noir

Tout du tatou

Mafia - Drogue - Assassinat MAJ dimanche 18 novembre 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 15 €

Pierre Hanot
Paris : La Branche, novembre 2012
172 p. ; 20 x 14 cm
ISBN 978-2-35306-052-8
Coll. "Vendredi 13"

Actualités

  • 11/12 Édition: Parutions de la semaine - 11 décembre
  • 23/11 Édition: Parutions de la semaine - 23 novembre
    Les amateurs de gros thrillers avec grosses ficelles et beaucoup de rythme seront heureux de voir réapparaitre deux romans "Theodore Boone" de John Grisham chez Fixot. Ceux de littérature naphtalinée anglaise se réjouiront de la parution d'un inédit de Dorothy Leigh Sayers avec une couverture indigne mais aux Presses universitaires du Septentrion. C'est à peu près tout dans une semaine où les parutions en grand format ne sont pas trépidantes. Bien sûr, il y a cet obscur roman noir de Pierre Hanot dans la collection "Vendredi 13" des éditions La Branche, et celui non moins obscur de Percival Everett chez Actes sud. Le reste est à (re)découvrir en poche notamment chez points avec Arnaldur Indridason et son roman non pas policier mais noir, et l'incontournable Andrea Camilleri, ou chez Folio avec John Maddox Roberts et l'inévitable James Sallis.
    Quant au reste, eh bien, lisez, regardez, observez !...

    Fiction adulte grand format :
    La Chair du limier, de Stéphane Belmont (Les Nouveaux auteurs, "Policier historique")
    Blonde(s), de Jean-Bernard Pouy, Dominique Chappay, Anne-Céline Dartevelle & Olivier Roux (Terre de brume, "Littérature")
    Caprices, de Bernard Borrelly (Vents salés)
    Dark Eden. 1, de Patrick Carman (City, "Young adults")
    Montée aux enfers, de Percival Everett (Actes sud, "Actes noirs")
    Theodore Boon : enfant et justicier, de John Grisham (XO)
    Theodore Boone : l'enlèvement, de John Grisham (XO)
    Tout du tatou, de Pierre Hanot (La Branche, "Vendredi 13")
    Total Pace Maker, de Gérard Laveau (Noirval, "Noire")
    Passé décomposé, de Yannick Letty (Terre de brume, "Littératures")
    Ycelui dont les yeux voient, de Yannick Letty (Terre de brume, "Littératures")
    Rock'n rôle, de Zappy Max (ABM)
    Vu sous cet angle, de Christelle Pigère-Legrand (Kirographaires)
    A.P.N. : toutes les données que vous enregistrez sur Internet pourront être retenues contre vous, de Marc Revise (Thot)
    C'est qui l'patron ?, de Marc Ruscart (Terre de brume, "Littératures")
    Le Cœur et la raison : gaudy night, de Dorothy Leigh Sayers (Presses universitaires du Septentrion, "Domaine anglophone")

    Fiction adulte poche :
    La Prisonnière de la tour, de Boris Akounine (Points, "Policiers")
    Betty, de Arnaldur Indridason (Points, "Roman noir")
    Si sombre et inquiétant..., de Edna Buchanan (J'ai lu, "Suspense")
    Intermittences, d'Andrea Camilleri (Points, "Roman noir")
    Le Testament des muses, de Yves Carchon (Les Presses littéraires, "Crimes et châtiments)
    Là où vous ne serez pas, de Horacio Castellanos Moya (10-18, "Littérature étrangère")
    J'attraperai ta mort, de Hervé Commère (Pocket, "Thriller")
    Tes dernières volontés, de Laura Lippman (Points, "Thriller")
    Un arrière-goût de rouille, de Philipp Meyer (Folio, "Policier")
    Disparues, de Chris Mooney (Points, "Policiers")
    Le Sabre du condamné, de I. J. Parker (10-18, "Grands détectives")
    Les Fantômes de Saigon, de John Maddox Roberts (Folio, "Policier")
    Bluebottle, de James Sallis (Folio, "Policier")
    Héritage, de Anna K. Shevchenko (10-18, "Domaine policier")
    Maigret à Pigalle, de Georges Simenon (LGF, "Policier")

    Bande dessinée :
    Actes de vengeance (Panini comics)
    Korea. 2, le Devoir de tuer, de Patrice Buendia & Giuseppe Candita (Zéphyr)
    Une histoire du 36 quai des Orfèvres. 1, Le Mystère HB, de Claude Cancès, Pierre Dragon & Léo Quiévreux (Jacob-Duvernet)
    X-Men : l'intégrale. 1972-1975, de Arnold Drake & Roy Thomas (Panini comics, "Marvel Classic")
    Vigilantes. 2, Premier sang, de Jean-Charles Gaudin & Ricardo Crosa (Soleil)
    XIII. 21, L'Appât, de Iouri Jigounov & Yves Sentes (Dargaud)
    Spider-Man, de David Micheline (Panini comics, "Marvel Omnibus")
    Le Crime de Lord Arthur Saville, de Philippe Nauher & Marc Salet (Roymodus, "Tailler la bavette")
    Le Signe du serpent, de Claudio Nizzi & Aurelio Galleppini (Clair de lune, "Encre de chine")
    Pluie de plomb, de Claudio Nizzi & Claudio Zaniboni (Clair de lune, "Encre de chine")
    Le Crépuscule du vautour, de Yves Swolfs& Thierry Girod (Soleil, "Durango")
    Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au stalag II B, de Jacques Tardi (Casterman)
    Le Tueur du bois Mesdames, de Sébastien Viozat & Cédrick Le Bihan (Même pas mal)

    Cinéma, Télévision, Radio :
    Les Super héros au cinéma, de Olivier Delcroix (Hoëbeke, "Beaux livres")
    Hitchcock par Hitchcock, d'Alfred Hitchcock (Flammarion, "Docs, témoignages, essais)
    Clint Eastwood : dans la ligne de mire, de Frédéric Valmont (D. Carpentier, "Stars de l'écran")

    Criminologie, Prisons :
    Les Cahiers dynamiques. 53, Premiers délits : quelles réponses ? (Érès)
    Jacques Mesrine : l'histoire vraie de l'ennemi public n° 1, de Michel Laentz (Is)
    Un début de mois difficile : itinéraire d'une maman braqueuse, de Rose-Anne Vicari (J'ai lu, "Littérature générale. Document")

    Langue française :
    L'Argot des prisons : dictionnaire du jargon taulard, de Jean-Michel Armand (Horay, "Cabinet de curiosité(s)")

    Littérature de jeunesse (fiction) :
    Les Aventures de Zigomette. 2, Show biz, de Pénélope Pastel (Archipel)
    Barbe-Bleue, d'Anne Royer & Mayalen Goust (Lito, "Minicontes classiques")
    Liens : Bettý |Les Fantômes de Saigon |Une histoire du 36 quai des Orfèvres : le mystère HB |La Prisonnière de la tour |Stéphane Belmont |Jean-Bernard Pouy |Dominique Chappey |Pierre Hanot |Boris Akounine |Arnaldur Indridason |I. J. Parker |James Sallis |Georges Simenon |Yves Sente |Jacques Tardi |Alfred Hitchcock |John Maddox Roberts |Léo Quiévreux |Pierre Dragon |John Grisham

  • 22/11 Prix littéraire: Sélection Olives noires 2012

Hanot rock

Pierre Hanot est un écrivain certes mais aussi un amateur de rock. À ce titre, il sait pertinemment que toutes les notes se ressemblent et que l'on compose toujours avec les mêmes gammes. En revanche, c'est la façon de les agencer qui emporte ou non l'adhésion du public. Lorsque l'on écrit un polar, souvent, l'on procède de façon exactement identique. Il y a des figures obligatoires, des stéréotypes - un gang de bikers, une prostituée qui veut s'en sortir, un maquereau rancunier, des mafieux corses, des policiers qui tentent de faire leur travail et d'autres corrompus, et des nazillons bas du plafond. Au centre des préoccupations de tout ce beau monde, le "Vendredi 13", une nouvelle drogue hyper puissante et addictive. L'intérêt réside donc dans la mise en forme et en style de ces figures, et Pierre Hanot y parvient avec force. Passant d'un groupe à l'autre, revenant en arrière, explosant le classique champ-contre-champ pour présenter ses personnages, l'auteur multiplie les riffs de guitare, les solos et les envolées lyriques. Pour donner à son aventure une ligne mélodique, Pierre Hanot a choisi Zoran, personnage central bipolaire, loser magnifique comme le roman noir sait en produire. Zoran est un paumé qui croit avoir touché le gros lot en récupérant la drogue "Vendredi 13" dans le local de son tatoueur qu'il vient tout juste de tuer, mais qui par la suite ne tombe que sur des vilains qui veulent le dépouiller. Il essaie de fuir pour s'acoquiner avec des crapules encore plus douteuses et lorsqu'il croit trouver un havre de paix, il ne tombe que sur une secte particulièrement illuminée. C'est alors qu'il renoue avec une copine qui le chasse... Tous les instruments jouent leur partition et même s'ils pourraient apparaître disparates, de leur fusion nait une musique forte, joyeusement désespérée. Et c'est très facile, avec un livre, de rembobiner, pour lire une deuxième fois...

Nominations :
Olives noires 2012

Citation

Administration de substances nuisibles suivie d'infirmité permanente, crime passible de la cour d'assises... Zoran ne contribuerait pas à l'engorgement des tribunaux, l'enflure allait morfler en direct.

Rédacteur: Laurent Greusard dimanche 20 janvier 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page