Sans motif apparent

Giscard hissa Sarkozy, visiblement évanoui, sur les épaules de Chirac. Chirac était balèze comme Giscard. Mitterrand était petit mais baraqué. C'était visiblement le chef.
François Darnaudet - Les Ignobles du Bordelais
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 17 octobre

Contenu

DVD - Thriller

Sans motif apparent

Braquage/Cambriolage - Disparition MAJ vendredi 26 octobre 2012

Note accordée au livre: 1 sur 5

Grand format
Réédition

Public averti

Prix: 1,5 €

Bob Rafelson
Scénario adapté de l'œuvre de Dashiell Hammett
No Good Deed - 2002
Paris : Pathé, avril 2004
1 DVD VO-VOST Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Erreur d'adresse

C'est l'histoire d'un flic. Un célibataire diabétique passionné de violoncelle, un gars qui ne cherche pas les ennuis. Mais, à la demande d'une amie dont la fille a fugué, il part à la recherche d'un homme blond aux yeux bleus avec qui elle pourrait être partie. À peine a-t-il décrit cet homme à un paisible couple de retraités chez il est entré, qu'il se retrouve soudainement avec un flingue sur la nuque. Au bout du canon, un blond aux yeux bleus. Ce n'est pas celui qu'il cherchait, mais le blond s'en fout un peu. Il n'est pas encombré par les neurones et, de toute façon, il n'a pas l'intention de se laisser enquiquiner par un flic en maraude. Surtout qu'il est à quelques heures de faire un gros coup, en compagnie d'une bombasse et du cerveau de l'opération... Dit comme ça, ça peut sembler intéressant. Surtout que la distribution rassemble Samuel L. Jackson (le flic), Milla Jovovich (la bombasse, vous aviez deviné ?) et Stellan Skarsgard (le chef de bande), que le scénario est inspiré de la nouvelle "The House on Turk Street" de Dashiell Hammett, et que la mise est signée Bob Rafelson (La Veuve noire, Aux sources du Nil, et le remake du Facteur sonne toujours deux fois). Las, la sauce ne prend jamais. La scène du violoncelle, l'évasion de Samuel L. Jackson, le comportement du blond, rien de tout cela n'est crédible. Et on s'ennuie, mais on s'ennuie...

Sans motif apparent : 103 min. réalisé par Bob Rafelson sur un scénario de Steve Barancik & Christopher Canaan d'après la nouvelle "The House on Turk Street", de Dashiell Hammett, avec Samuel L. Jackson, Milla Jovovich, Stellan Skarsgard, Doug Hutchison...
Bonus. Making of.

Illustration intérieure

Tout est dans le regard au moment de tirer... Ou pas...


Citation

- Les flics ne rêvent pas ?
- Si, la plupart sont des cauchemars.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur mercredi 24 octobre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page