La Corde est prête

Le FBI a réussi à détruire la mafia parce que c'était une hiérarchie, les petits voyous ont témoigné contre les gros. Mais seuls les maillons faibles ici sont les pions qui gravitent d'un réseau à l'autre.
Jeff Abbott - Adrénaline
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 21 septembre

Contenu

DVD - Western

La Corde est prête

Psychologique - Procédure - Complot MAJ lundi 27 août 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 23 €

Charles Friedman Haas
Star in the Dust - 1956
Patrick Brion (présentation)
Paris : Sidonis, juillet 2012
1 DVD VOST Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm
Coll. "Western de légende"

Lynchage en attente

Un shérif fils de shérif porte sur lui le poids de la justice. Dans la petite ville de Gunlock (nom qui n'est absolument pas choisi au hasard), la rivalité éternelle, aurait-on envie de dire tant le cinéma s'en est fait l'écho, entre les éleveurs de bétail et les fermiers, a conduit les premiers à engager un tueur, Sam Hall, dont l'une des particularités est de citer Shakespeare tout en soulignant qu'il est "un mauvais garçon de bonne famille". Arrêté pour l'assassinat de trois fermiers dont un enfant, il doit être pendu au coucher du soleil, mais dans la ville, nombreux parient qu'il ne le sera pas...

Charles Haas, le réalisateur de ce film de 1956, pendant quatre vingts minutes, relate cette journée qui va amener son lot de tensions, de bagarres et de trahisons. Car les éleveurs sont prêts à tout pour sauver celui qui pourrait les perdre, et les fermiers craignant un coup fourré des éleveurs entendent bien faire justice eux-mêmes menés, une fois n'est pas coutume, par l'instituteur de la ville pour qui la violence vaut mieux que la parole. Au milieu, Bill Jordan (l'éternel John Agar qui a connu un joli succès dans les films de John Ford La Charge héroïque et Le Massacre de Fort Apache), épaulé de deux acolytes à la limite du loufoque. Au pied de l'échafaud, un guitariste qui accompagne le film à l'instar de Nat King Cole et son banjo dans Cat Ballou, et relate les derniers instants de Sam Hall (Richard Boone, étonnant de flegme, sûr d'être sauvé). Pour rajouter à la dramatique du film, le shérif doit se marier avec la sœur de celui qui a fait venir le tueur. Il s'agit de Mamie Van Doren, qui allait par la suite devenir un sex symbol de première avant de mal tourner et de lancer le Mamie Van Doren Show (qui existe encore aujourd'hui !).

L'intrigue repose sur un classique du western : le temps qui passe et la tension qui va crescendo. Une journée de relatée qui va de l'aube au crépuscule, avec un shérif qui se démène pour que l'ordre soit maintenu. Des habitants passifs qui attendent que tout ça explose. Les performances d'acteur sont à la hauteur (notons le premier tout petit rôle de cow boy de Clint Eastwood). La réalisation qui suit le montage de l'échafaud, offre quelques beaux plans en extérieur, et une prison où tout se noue et se dénoue, est sobre et efficace. Les dialogues intelligents et percutants. Comme bien souvent, la morale et l'ordre seront respectés. L'amour entre le shérif et sa future aura été sérieusement ébranlé. Tout aura donc vacillé autour de ce fils de devenu enfin quelqu'un.

La Corde est prête : 80 min. réalisé par Charles F. Haas sur un scénario de Oscar Brodney d'après un roman de Lee Leighton avec John Agar, Mamie Van Doren, Richard Boone, Coleen Gray, Leif Erickson, James Gleason, Clint Eastwood...
Bonus. Présentation de Patrick Brion. Bande annonce. Galerie photos.

Citation

Conseil fraternel : le duper d'abord, l'épouser ensuite !

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 26 août 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page