L'Enfant témoin

Bernard Blier est une rondeur avec beaucoup d'aspérités, une sorte d'oxymore.
Stéphane Germain - Le Coffret flingueur des tontons
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 23 septembre

Contenu

Roman - Thriller

L'Enfant témoin

Assassinat - Procédure MAJ mardi 08 mai 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

Robert Rotenberg
The Guilty Plea - 2011
Traduit de l'anglais (Canada) par Jacques Martinache
Paris : Presses de la Cité, avril 2012
444 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-258-07715-7
Coll. "Sang d'encre"

Justice & déshonneur

Le titre anglais de L'Enfant témoin - The Guilty Plea - fait référence à cette caractéristique du plaider coupable qui permet de négocier sa peine en reconnaissant sa faute (un système qui à un moment était en passe d'arriver en France mais qui ne semble plus guère d'actualité). Robert Rotenberg est avocat et connait très bien le système judiciaire canadien qui ressemble beaucoup à celui des Américains, pour peu que notre connaissance à travers les séries policières se base sur des réalités. Dans ce roman, tout accuse Samantha, une jeune femme qui, jalouse, ayant menacé son ex-mari, allait perdre la garde de leur enfant. Bien entendu, puisqu'il y a affaire, c'est que le mari a été retrouvé assassiné, poignardé pour être plus exact. Et l'histoire semble simple surtout que l'arme du crime est découverte chez elle... D'autant plus que son fils de cinq ans peut témoigner qu'elle est bien passée au domicile paternel le soir du meurtre - ce court passage donne d'ailleurs son titre français au roman.

Le roman utilise alors les ficelles habituelles du genre avec des avocats qui cherchent à protéger leurs clients, des indices négligés par la police, une suite de fatalité qui pousse certains membres des forces de justice et de police à ne pas trop parler car ils sont impliqués émotionnellement dans l'affaire, un détail anodin qui permet à l'enquêteur principal de revenir sur l'indice qui avait échappé à tous.
L'Enfant témoin développe beaucoup les stratégies des avocats, leurs manières d'essayer de se mettre la presse dans la poche, la façon de la police d'enquêter, de décrédibiliser un témoin pour créer des effets de réel qui montrent bien comment il est facile, en s'appuyant sur le plaider coupable, d'obtenir une affaire rondement menée sans s'occuper réellement de la justice. Le tout est vu de l'intérieur par un homme qui connait ce dont il parle. L'aspect "documentaire romancé" pourra intéresser le lecteur bien plus que l'intrigue et les personnages qui servent juste à mettre en valeur le rendu très réaliste du roman.


On en parle : La Tête en noir n°157

Nominations :
Grand Prix des Lectrices de "Elle" Policier 2013

Citation

Il prit son temps pour traverser la salle dans sa largeur. Le moment le plus délicat de tout contre-interrogatoire consiste à bien poser la première question, mais DiPaulo avait beau se préparer longuement, cette question lui venait toujours à la dernière seconde.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 07 mai 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page