La Première chevauchée de Wyatt Earp

Il s'était endormi comme on meurt d'une balle en plein front, ses rêves formant au-dessus de lui une lourde sépulture de pierre.
Jean-Christophe Grangé - Kaïken
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 22 septembre

Contenu

DVD - Western

La Première chevauchée de Wyatt Earp

Vengeance MAJ mercredi 09 mai 2012

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 14,99 €

Michael Feifer
Wyatt Earp's Revenge - 2012
Paris : Sony Pictures, mai 2012
1 DVD VOST/VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Les 4 fantastiques

C'est à Val Kilmer qu'incombe la tache d'interpréter un Wyatt Earp vieillissant qui narre en 1907, dans une luxueuse suite d'un non moins luxueux hôtel, à un journaliste, l'histoire vraie qui a engendré sa légende.

En 1876, les deux frères Sam et Spike Kenedy tuent Dora, une actrice de passage à Dodge City. Mais pas n'importe quelle actrice. Revenue dans cette ville, elle a accepté de partager sa vie avec Wyatt Earp. Depuis trop longtemps, les Kenedy profitent de l'influence de leur père, héros de la guerre de Sécession, pour multiplier crimes et méfaits. Mais celui-là va sonner leur glas. Il est l'heure pour Wyatt Earp de réunir une glorieuse bande de fines gâchettes au service du Bien accompagnée d'un pisteur au sang cheyenne hors-pair. Il s'agit de Bill Masterson, Charlie Bassett et Bill Tigham...

Il n'y a aucun suspense dans ce film de Michael Feifer car dès le début du film, Wyatt Earp parle de ces colts créés spécialement pour lui et ses trois acolytes suite à leur course-poursuite victorieuse. Dans le déroulé des actions, toutes empreintes d'un lourd pathos, d'une violence à toute épreuve inondée d'hémoglobine et de corps transpirants, il y a des meurtres gratuits de circonstance, un viol que l'on devine, des familles détruites à jamais et une rencontre jubilatoire avec un chirurgien-dentiste barbare à la torture facile.

Val Kilmer multiplie les phrases chocs pour les confessions de Wyatt Earp, et l'on se dit que La Première chevauchée de Wyatt Earp c'est un peu la rencontre de Lao Tseu avec le Grand Ouest, la colère, la haine et l'abnégation en prime, la sagesse oubliée dans la sacoche d'un cheval. Car si dès le début il est fait mention de collusion, de pouvoir corrompu, de fourberie et de lâcheté, au final, comme avec les Chevaliers de la Table ronde, ce ne sont pas les sentiments qui l'emportent, mais les valeurs. Et la fin, que nous ne dévoilerons pas, confirme ces propos. Il en reste quelques incohérences : la grande bataille à colts tirés contre winchesters est gagnée par les premiers (quand on sait la grande difficulté à viser et toucher sa cible à distance avec les colts). Nos quatre héros sont bien faillibles et s'en sortent indéniablement car ils ont conclu un pacte avec le Diable. Mais c'est bien connu, dans la plupart des westerns, la loi triomphe, la morale, triomphe, le Bien triomphe. Il en reste aussi un western qui sans être inoubliable, se laisse regarder.

La Première chevauchée de Wyatt Earp (93 min.) : réalisé par Michael Feifer avec Val Kilmer, Shawn Roberts, Daniel Booko, Matt Dallas, Steven Grayhm, Scott Whyte, Levi Fiehler, David O'Donnell, Diana DeGarmo, Trace Adkins, Caia Coley...
Bonus. Riding Along With Wyatt Earp.

Illustration intérieure

Wyatt Earp, Bat Masterson et Charlie Bassett sur le chemin de la vengeance et de la gloire.


Citation

Vous pouvez émettre un mandat immédiat pour son arrestation. Vous craignez la réaction de son père. Si vous cherchiez vraiment la justice, M. le juge, vous accepteriez sans hésitation.

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 06 mai 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page