L'Affaire des vedettes de Cherbourg

Une certitude brutale s'imposa à lui : c'était là que les types de la voiture verte allaient agir. Ils essayeraient de les prendre vivants, bien sûr, mais à la moindre difficulté...
Stephen King - Charlie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

Film - Policier

L'Affaire des vedettes de Cherbourg

Historique - Géopolitique MAJ dimanche 22 avril 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5


Inédit

Tout public

Prix: 0 €

Olivier L. Brunet
Patrick Pesnot (acteur)
Rennes : Vivement lundi !, avril 2012
couleur ;
Coll. "Étranges affaires", 1

Diplomatie française et esprit Pesnot

"L'affaire des vedettes de Cherbourg" résonne encore maintenant comme un camouflet pour les services secrets français, et pour une arrogance israélienne de première. Patrick Pesnot, journaliste d'investigation (radiophonique) bien connu pour ses fameux "Rendez-vous avec X" nous embarque avec cette enquête dans une nouvelle série, pour France 3 cette fois, "Étranges affaires". Retour de circonstance sur un réveillon de Noël bien particulier et les jours qui l'ont précédé, celui de 1969, dans un docu-fiction de 52 min. réalisé par Olivier L. Brunet...



Que l'on ne s'y trompe pas, l'idée d'aller fureter dans de grands secrets d'État n'est absolument pas révolutionnaire. L'approche très chronologique des faits sans apporter de scoop, avec les témoignages d'acteurs de l'époque qui sont ingénieurs, journalistes, ouvriers, ambassadeur, militaires... est digne d'une bonne et traditionnelle enquête, mais c'est dans son traitement télévisuel et son écriture qu'elle a son intérêt et son importance. A été créée de toute pièce une journaliste fictive, Sasha Maréchal (interprétée par Ina Mihalache), la trentaine, plutôt bien dans ses baskets, et qui utilise tout ce que la technologie lui offre d'Internet à l'Ipad. Patrick Pesnot n'est alors que son homme ressource ; à l'écriture Jean-François Le Corre et Antoine Martin.

Sasha Maréchal remonte inlassablement une piste qui débute au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale quand la France choisit quel sera son industriel dans l'aviation. Si avant-guerre ils étaient deux : Amiot et Dassault, à la Libération, le premier bien qu'ayant été dans la Résistance tout en travaillant pour les Allemands sera sacrifié au profit du second de retour de Dachau. Amiot fera donc des bateaux. De câble en nœuds marins, il obtiendra un contrat de douze frégates pour l'armée israélienne.

L'argent n'a pas d'odeur, et c'est encore plus vrai dans le cas de l'armement. Mais quand la Guerre des Six jours entre Israël et l'Égypte éclate, de Gaulle, furieux de l'arrogance israélienne et de l'échec de la diplomatie française, ordonne un embargo. Au même moment, les frontières maritimes de l'État hébreu s'accroissent. Les douze vedettes commandées revêtent donc une importance capitale. En découle un imbroglio politique, diplomatique, humain et géopolitique très bien expliqué dans ce documentaire d'Olivier Brunet.

L'histoire est bien rapportée avec les tenants et les aboutissants étranges d'une diplomatie délicate dans une région étrange dans ce documentaire tout en rythme de 52 minutes qui prend bien le temps de nous expliquer pourquoi il ne reste bientôt que sept puis cinq vedettes dans le port de Cherbourg, et comment cent cinquante marins israéliens vont arriver et se disséminer dans la ville pour, au final, repartir avec les cinq dernières vedettes dans un anonymat surprenant, d'autant que la disparition de ces vedettes mettra plus de deux jours à éclater.

Bien entendu, Patrick Pesnot, par l'entreprise de sa glamour de journaliste a sa petite théorie qu'il développe, et qui se retrouve bien joliment illustrée. On navigue sur Internet, on se déplace en Israël, on rencontre divers acteurs de l'époque, des reconstitutions animées sont créées. Le tout s'écoute et se regarde avec attention, donne une autre images des carabistouilles politiques entre idée de génie, manque d'originalité et surprise. Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous lundi 16 avril sur France 3...

L'Affaire des vedettes de Cherbourg : 52 min. réalisé par Olivier Brunet, écrit par Jean-François Le Corre et Antoine Martin avec Ina Mihalache (Sasha Maréchal) et Patrick Pesnot (dans son propre rôle).
NdR - France 3 le lundi 16 avril à 23 h 30 dans la série "Étranges affaires".

Citation

Faire plaisir aux Israéliens, c'est mécontenter les Arabes.

Rédacteur: Julien Védrenne lundi 16 avril 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page