Born Toulouse forever

Je n'ai aucun doute sur l'endroit dans lequel j'émerge : ça ne peut pas être le paradis, c'est bien le monde réel. Ou alors, oui, Dieu existe, et il est encore plus con et vicieux que tout ce que j'aurais pu imaginer.
Sébastien Gendron - Taxi, Take off & Landing
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Imagine le reste
Le Deuxième homme d'Hervé Commère nous avait déjà séduit, bien que n'étant pas vraiment un po...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 23 août

Contenu

Roman - Policier

Born Toulouse forever

Humoristique - Braquage/Cambriolage MAJ mercredi 18 mars 2009

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 10 €

Serguei Dounovetz
Perpignan : Mare nostrum, mars 2008
192 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-908476-62-0
Niki Java, 2

Ce qu'il faut savoir sur la série

Niki Java, accro à la cibiche, est rédac' chef du quotidien local du soir, à Toulouse. Très pote avec des truands autant qu'avec les flics de la Crim'. Amateur de femmes au caractère bien trempé, abuse volontiers des services non rémunérés d'une amie péripatéticienne. Perdant magnifique, la lose est sa compagne. Ado, il s'est presque exclusivement nourri au spleen de Leonard Cohen. Avec ça grand lecteur de Harry Crews, Donald Goines, George Pelecanos et de "cinq magiciens" du polar français dont il tait soigneusement les noms. Dommage...

Suze, tango et petite pépée...

Toulouse. Niki Java rencarde son pote, le commissaire Zamponi, à la terrasse du tabac presse du coin. Taffe de sapeur. Lui explique qu'on lui a volé un manuscrit. Taffe sur taffe. Celui d'un dénommé Alain Dubrieu, gangster notoire, ancien des QHS et romancier à ses heures perdues. Zamponi a tout de suite sa petite idée : le manuscrit est à lire entre les lignes, il dévoilerait le lieu où le truand a planqué le magot de son dernier braquage. Demande du coup à l'un de ses subordonnés d'en faire une lecture serrée. Les mégots s'accumulent quand les choses se compliquent : il y a une femme sur le coup, sosie d'une pépée d'un monde disparu. Et la bande du Busca. Longues lattes circonspectes. D'autant que Niki finit par découvrir qu'il existe plusieurs versions du manuscrit. Un bouquin qui continue de s'écrire seul ?

L'intertexte est luxuriant, les personnages, hauts en couleur, les manipulations se comptent à foison. Très réussi ! L'histoire est d'une drôlerie à tout casser. La verve, cannebièresque – pour autant qu'à Toulouse il soit permis de la ramener pareillement… Le personnage de Niki, quant à lui, n'a rien à envier à ceux qui peuplent les plus populaires des romans contemporains. Perdant magnifique allaité au spleen de Leonard Cohen, on l'imagine fumer des Gitanes maïs sans parvenir à crachoter ses bronches. Grand lecteur, il ne dit rien des "cinq magiciens" du polar français. Balance, Niki. Steup', balance !

Born Toulouse forever est la seconde enquête de Niki Java, après La vie est une marie-salope, paru au Fleuve noir en 1998.

Citation

De nos jours, ça dérape pour un rien, une queue-de-poisson, un mauvais mot, et c'est le coup de boule qui part tout seul.

Rédacteur: Joël Jégouzo mardi 10 février 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page