Stieg Larsson avant Millenium : anatomie d'une œuvre

Si vous aviez travaillé pour moi, j'aurais gagné ou perdu ?
Éric Rochant - Möbius
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 11 décembre

Contenu

Bande dessinée - Noir

Stieg Larsson avant Millenium : anatomie d'une œuvre

Politique MAJ mardi 07 février 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 13,5 €

Guillaume Lebeau (scénario), Rébéna (dessin)
Scénario adapté de l'œuvre de Stieg Larsson
Paris : Denoël, janvier 2012
64 p. ; illustrations en noir & blanc ; 24 x 18 cm
ISBN 978-2-207-11272-4
Coll. "Graphic"

Actualités

  • 10/04 Librairie: Guillaume Lebeau à Avignon
    La librairie avignonnaise spécialisée dans la littérature noire et policière Lignes noires (1, rue Louis Pasteur - 84000 Avignon) accueillera le jeudi 19 avril à partir de 18 h 30, le romancier, directeur de collection, réalisateur et spécialiste de la littérature nordique Guillaume Lebeau pour une grande soirée dédicaces au cours de laquelle il présentera ses derniers ouvrages, dont la bande dessinée qui parcourt la vie de Stieg Larsson avec Rébéna au dessin, Stieg Larsson avant Millenium. L'entrée est libre, le libraire, Mohamed Benabed, plaisant et le cadre chaleureux. Si vous êtes dans le coin, vous n'avez donc aucune mauvaise raison pour zapper l'événement.
    Liens : Le Troisième pôle |Guillaume Lebeau | Rébéna

Genèse d'un phénomène

Cette bande dessinée est l'aboutissement de deux étranges phénomènes. Il y a tout d'abord celui de Millenium concomitant à l'invasion nordique sur les étals livresques. Et puis Guillaume Lebeau, trublion assumé et propagateur de cette littérature de genres de genres. Sa rencontre avec Frédéric Rébéna permet d'avoir un aperçu de Stieg Larsson en trois actes croqués dûment choisis qui montrent la naissance de son idéologie, l'apprentissage et la mise en œuvre, puis la lutte sous toutes ses formes.

Dès sa naissance et son abandon tout relatif par des parents contraints à vivre dans un appartement une-pièce de Stockholm, Stieg Larsson est éduqué par ses grands-parents paternels. Avec son grand-père communiste, papi Séverin, il chasse le renard, "cet animal vil et fourbe qui utilise la rouerie pour parvenir à ses fins", est alimenté par ses convictions politiques, nourri de la haine du fascisme, alors que pour Serge Reggiani, il est symbolisé par les loups qui approchent de Paris.

"La politique c'est ce qui fait changer les choses", le fait alors s'exclamer Guillaume Lebeau. Dès lors, Stig Larsson n'aura de cesse de les changer ces choses. Tout d'abord tel un Rimbaud en partant en Érythrée apprendre le maniement d'armes lourdes à une compagnie de mercenaires amazones, puis de retour en Suède en combattant par la manifestation passive la montée des ultra-conservateurs et extrémistes de droite en tous genres qui de jour en jour sortent de l'ombre, enfin en créant Expo, un journal forcément pas apolitique dans lequel il s'échine à s'exprimer et réveiller les consciences. Guillaume Lebeau insiste plus particulièrement et à plusieurs reprises sur le report incessant du mariage entre Stieg et Eva, sa compagne, L'histoire du succès de Millénium est simplement ébauchée (normal, on est dans l'avant Millenium !), avec un contrat en or qui lui assurera les fonds pour sa lutte.

Lutte qui sera tuée dans l'œuf puisque Stieg Larsson sera victime d'une crise cardiaque peu après. "Les ennemis... On ne pourra jamais tous les tuer. Alors à quoi ça sert ?" était la question initiale de Stieg Larsson à son grand-père. La réponse est partiellement en ces pages entre l'encre froide et reconnaissable de Rébéna et le texte sobre et engagé de Guillaume Lebeau.

NdR - En guise de postface, il y a une chronologie détaillée et illustrée de Stieg Larsson.

Illustration intérieure

La montée du fascisme montre chaque jour à Stieg Larsson que son combat est plus que vital.


Citation

Se venger ou venger ses amis n'est pas seulement un droit mais un devoir absolu.

Rédacteur: Julien Védrenne mercredi 22 février 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page