Les Neuf dragons

La nuit enveloppait la ville de son manteau noir où seule la lueur de la pleine lune subsistait. La pluie martelait le sol et noyait le béton. Les parapluies disparaissaient dans les voitures. Les voitures disparaissaient du parking.
Vincent Laurent - Au jeu du chat et de la souris
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 20 septembre

Contenu

Roman - Policier

Les Neuf dragons

Enlèvement - Mafia - Assassinat MAJ dimanche 08 janvier 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

Michael Connelly
Nine Dragons - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Robert Pépin
Paris : Le Seuil, mai 2011
404 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-02-092388-0
Coll. "Policiers"

Actualités

  • 11/05 Édition: Parutions de la semaine - 11 mai
  • 16/03 Édition: Parutions de la semaine - 16 mars
  • 10/02 Édition: Parutions de la semaine - 10 février
    Alain Claret, Belinda Bauer, David Fulmer, Elsa Marpeau, Naïri Nahapetian mais aussi Brian Freeman : autant d'auteurs déjà-lus qui reviennent sur le devant de la scène à l'occasion d'une semaine chargée. Saluons le retour de Jerome Charyn avec son personnage fétiche Isaac Sidel. L'homme découvert à la "Série noire", devenu maire de New York, est chez Rivages à l'occasion de la réédition d'un ouvrage paru initialement en 1997. Vous comprendrez que cette réédition s'est fait longtemps attendre. Inutile de vous dire que c'est ici un coup de cœur !
    Mais comme d'habitude, vous êtes libres de faire votre choix :

    Grand format :
    Feux de glace, de Colette Andrieu (Terriciaë, "Sangria")
    L'Appel des ombres, de Belinda Bauer (Fleuve noir, "Thriller")
    Le Monastère oublié, de Steve Berry (Le Cherche midi, "Thriller")
    Tourmente au vatican. 2, Mort pour le Graal, de Pierre Bru (Les 2 Encres)
    La Dernière danse de Joséphine, de Martine Cadière (M. Dricot, "Roman policier")
    Eden, d'Alain Claret (Robert Laffont)
    Le Manoir de la douleur, de Jacqueline Clergeau (Les 2 Encres, "Suspense")
    Europa Blues, de Arne Dahl (Le Seuil, "Policiers")
    Les Secrets du carnet noir, de Roselyne de Donnea (Memry press)
    Cops, de David Ellsworth (Inculte, "Temps réel")
    Le Mystère Sherlock, de J.-M. Erre (Buchet Chastel, "Littérature française")
    Je t'aurai, de Brian Freeman (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Rampart Street, de David Fulmer (Rivages, "Thriller")
    Hanna était seul à la maison, de Carin Gerhardsen (Fleuve noir, "Thriller")
    L'Indice de la peur, de Robert Harris (Plon, "Suspense thriller")
    7 femmes contre Édimbourg, de Ely M. Liebow (Baker Street)
    Black blocs, de Elsa Marpeau (Gallimard, "Série noire")
    Skin trade, de George R. R. Martin (ActuSF, "Perle noire")
    Impact, de David Michaels (City, "Splinter cell")
    Zéro heure à Phnom Penh, de Christopher G. Moore (MA, "Roman thriller")
    Juste retour des choseses : interview exclusif, de Samuel Mourier (Le Manuscrit)
    Dernier refrain à Ispahan, de Naïri Nahapetian (Liana Levi, "Policier")
    Les Traces de l'Araignée, de Kathy Reichs (Robert Laffont, "Best-sellers")
    La Maison du lys tigré, de Ruth Rendell (Les 2 Terres, "Best-seller")
    Mort postiche, de Mehmet Murat Somer (Le Masque, "Grands formats")
    Black Paint, de Bernard Zier (Le Manuscrit, "Polar")

    Poche :
    La Prophétie Charlemagne, de Steve Berry (Pocket, "Thriller")
    Moisson de sang, de Sharon Bolton (Pocket, "Thriller")
    Ascenseur pour l'échafaud, de Noël Calef (LGF, "Policier")
    El Bronx, de Jerome Charyn (Rivages, "Noir")
    Les neuf dragons, de Michael Connelly (Pointdeux, "Pointdeux")
    L'Ombre dans l'eau, de Inger Frimansson (LGF, "Thriller")
    Swing, de Rupert Holmes (Rivages, "Noir")
    Le Jeu du pendu, d'Aline Kiner (Liana Levi, "Piccolo")
    La Malédiction du livre noir, de Tom Knox (J'ai lu, "Policier")
    Le Chemin des faux serments, de Denis Lépée (Pocket, "Thriller")
    Le Danger dans la peau, de Eric van Lustbader (LGF, "Thriller")
    Meurtriers sans visage, de Henning Mankell (Pointdeux, "Pointdeux")
    Cérémonie, de Richard Montanari (Pocket, "Thriller")
    Vengeances romaines : un hiver meurtrier, de Gilda Piersanti (Pocket, "Policier")
    Autopsie, de Kathy Reichs (Pocket, "Thriller")
    Féroces infirmes, retour des pays chauds, de Tom Robbins (Gallmeister, "Totem")
    Lennox, de Craig Russell (LGF, "Policier")
    T'es beau, tu sais ! de San-Antonio (Pocket, "San-Antonio")
    Intrusion, d'Elena Sanders (Pocket, "Thriller")
    Calais jungles, de Michel Vigneron (Sirius Paris, "Régiopolice")
    Tu tueras ton prochain, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers, "SAS")
    La Guerre de Stratton : un détective au cœur des ténèbres de Londres, de Laura Wilson (LGF, "Thriller")

    Grands caractères :
    Poussière d'os, de Samuel Beckett (Libra diffusio, "Policier")
    Le Cochet du Pont-Neuf, de Jean-Baptiste Bester (Libra diffusio, "Policier")
    Le Sang des bistanclaques, de Odile Bouhier (Libra diffusio, "Policier")
    Tempête sur Cape Cod, de Carol Higgins Clark (Libra diffusio, "Policier")
    Mort sur mesure, de Frances Fyfield ((Libra diffusio, "Policier")
    Lacrimae, de Andrea H. Japp (Libra diffusio, "Policier")
    Les Collines de la chance, de Nora Roberts (Libra diffusio, "Policier")
    Katiba, de Jean-Christophe Rufin (Libra diffusio, "Roman")
    L'Écho des morts, de Johan Theorin (Libra diffusio, "Policier")
    Liens : Poussière d'os |Le Jeu du pendu |Black blocs |Lennox |L'Écho des morts |El Bronx |Mort postiche |Le Monastère oublié |Simon Beckett |Steve Berry |Pierre Bru |Jerome Charyn |Michael Connelly |Arne Dahl |Andrea H. Japp |Aline Kiner |Denis Lépée |Henning Mankell |Elsa Marpeau |Naïri Nahapetian |Gilda Piersanti |Ruth Rendell | San-Antonio |Johan Theorin |Michel Vigneron

Des retrouvailles

C'est toujours avec plaisir que l'on voit repasser un vieil ami. L'on s'aperçoit ainsi qu'il n'a pas trop changé : râleur et toujours en équilibre instable entre la loi et son propre besoin de justice. Il y a même dans Les Neuf dragons, de Michael Connelly, des troublantes similitudes entre son désarroi lorsqu'il ne peut prouver la culpabilité d'un suspect et qu'il utilise toutes les ficelles de la loi pour gagner du temps, et à la fin de l'histoire lorsqu'il se sert de ces mêmes lois pur essayer d'éviter les ennuis qui pourraient lui tomber dessus.
En fait, Harry Bosch, notre vieille connaissance, travaille au bureau des crimes avec un coéquipier qui tire au flan. Cela lui pèse et il est tout heureux de foncer sur une scène de crime. Un commerçant chinois a été abattu et tout le pousse à s'orienter vers les triades. Mais au moment où il a arrêté un suspect, sa fille qui vit à Hong Kong est kidnappée et il est même dit qu'elle mourra si Harry Bosch continue son enquête. Il a trente-six heures pour retrouver sa fille et revenir parachever l'enquête et l'arrestation du coupable.
L'avantage aussi d'être un membre ou presque de la famille, c'est que le lecteur que nous sommes laisse passer des petits défauts qu'il ne pardonnerait pas forcément à un autre. Car il faut bien le dire, l'intrigue même bien menée se fonde quand même sur une suite de malentendus et d'erreurs des personnages qui semble un peu compliquée à admettre. En effet, finalement le kidnapping et l'affaire aux États-Unis ne sont pas liés. Du coup, une avalanche de violence s'avère assez gratuite et permet de dégager un personnage qui aurait pu s'avérer ennuyeux pour la suite des aventures.
Mais Les Neuf dragons raconte une histoire assez triste où Harry Bosch se trompe, mettant en jeu la vie des siens, voyant des traitres et provoquant leurs réactions létales. Il n'est sauvé que par des analyses scientifiques de pointe et un détail qui lui permet de recentrer ses investigations. Entre sa vie personnelle et son enquête, l'on s'aperçoit que le crime se situe surtout au sein des connaissances et de la parenté.
Comme toujours, avec les vieux amis, même si la rencontre est un peu décevante, qu'ils ne sont pas totalement à la hauteur de notre attente, c'est lorsqu'ils vous quittent, que l'on s'aperçoit qu'il vous manque déjà et que l'on guette leur retour.

Citation

Après toutes les années qu'il avait passées à travailler sur des affaire, Bosch était sur d'une chose : il n'y a pas de morts faciles.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 09 août 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page