Verre froid

Silence. En silence, il pleure. Tête baissée, l'accusé pleure, engoncé dans son pardessus de demi-saison gris clair.
Jean-François Miniac - Les Nouvelles affaires criminelles de la Manche
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 19 novembre

Contenu

Roman - Policier

Verre froid

Politique - Social MAJ jeudi 05 février 2009

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 11 €

Piergiorgio Di Cara
Vetro Freddo - 2006
Traduit de l'italien par Serge Quadruppani
Paris : Métailié, août 2007
216 p. ; 19 x 12.5 cm
ISBN 978-2-86424-627-5
Coll. "Noir - Suite italienne", 134
Les Enquêtes de Salvo Riccobono, 3

Ce qu'il faut savoir sur la série

Salvo Riccobono est un policier de la brigade antimafia de Palerme qui a survécu à un attentat. C'est avant tout un flic tout ce qu'il y a de plus banal, qui exprime ses sentiments et qui est témoin d'une violence qui dépasse souvent tout entendement. Sa probité lui vaut d'être sur la liste noire de Cosa Nostra et d'affronter la cruelle 'Ndrangheta.

La psychothérapie sauce 'Ndrangheta

L'inspecteur Salvo Riccobono a échappé de justesse à une tentative d'assassinat de la Mafia. Placé sur la liste noire de Cosa Nostra, il est muté en Calabre. Là, il suit une psychothérapie en même temps qu'il découvre la vie paisible d'un commissariat de police. Salvo est un con. C'est son coéquipier homosexuel qui le dit. Quand une jolie fille facile de la police couche avec lui et qu'il lui demande au réveil son prénom, elle lui confirme qu'il en est un gros, de con. Pendant ce temps, l'étau se resserre autour de M. Riocarni. L'éleveur de poulet trafique de la drogue pour la 'Ndrangheta, la branche calabraise de la Mafia. Les morts s'accumulent et l'horreur est omniprésente. Entre représailles et règlements de compte, Salvo n'a pas le temps de se vider les viscères. Heureusement, le Dottore veille sur ses hommes et est le seul à comprendre Salvo. Salvo qui, chaque soir, s'endort ivre mort.

Troisième volet des enquêtes de Riccobono, Verre froid nous emmène en Calabre à la découverte de la branche mafieuse la plus cruelle qui soit. Dans la vie, Piergiorgio Di Cara est commissaire antimafia. Là, il révèle ses propres failles et ses peurs tout en mettant en avant cette angoisse permanente qui obnubile des policiers qui ne peuvent pas même avoir confiance en leurs collègues et n'ont jamais le temps de se reposer, car la Mafia est hyperactive et ne baisse jamais la garde. En ressortent des images et des odeurs violentes, que la poésie de son écriture ne parvient pas à nous faire oublier.


On en parle : Au bord du noir n°10 |L'Ours polar n°45-46

Citation

J'ai fermé la porte de la chambre à coucher. Le grand-père voulait entrer, voir, mais je ne lui ai pas permis. D'abord les relevés de la Scientifique, pour ne pas déranger la scène du crime. D'abord la glace de la bureaucratie, puis le feu dévorant de l'amour paternel.

Rédacteur: Julien Védrenne vendredi 30 janvier 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page