Caroline Baldwin - 15. L'Ombre de la chouette

Les yeux de la fille étaient fermés, ses cheveux noirs étalés sur l'oreiller, une expression de repos postcoïtal sur le visage. On y aurait presque cru sans le trou béant dans sa poitrine et une bonne partie de la matière grise de son partenaire sur la joue.
Casey Hill - Tabou
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 17 novembre

Contenu

Bande dessinée - Thriller

Caroline Baldwin - 15. L'Ombre de la chouette

Terrorisme MAJ mercredi 02 novembre 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 11,95 €

André Taymans (scénario & dessin)
Paris : Casterman, septembre 2011
48 p. ; illustrations en couleur ; 32 x 23 cm
ISBN 978-2-203-03886-8
Coll. "Ligne rouge"

Complot et action

L'Ombre de la chouette est le quinzième volet des aventures de Caroline Baldwin, une gracieuse détective privée canadienne créée par André Taymans il y a de cela... quinze ans ! Au fil des épisodes, le personnage s'est étoffé, a perdu en innocence et s'est confronté à un monde où l'ambiguïté et la complexité sont emblématiques.

L'amateur de bande dessinée devra ronger son frein à la lecture de ce très bon cru car il s'agit du premier tome d'un diptyque - et comme de bien entendu, le second n'est pas à l'heure actuelle disponible. Cela ne l'empêchera pas de s'immerger dans un vaste complot à rendre paranoïaque le plus paranoïaque des paranoïaques.
Tout commence en France avec deux agents du FBI qui ont rendez-vous avec un contact. Ce dernier a été assassiné, les agents tombent dans un traquenard, un seul survit, il s'agit de Gary Scott, qui n'est autre que le petit ami de Caroline Baldwin. De retour aux États-Unis, il doit faire face à sa hiérarchie et au comportement étrange de sa compagne, qui ne tarde pas à se retrouver soupçonnée de comploter contre la Présidente des États-Unis ! À partir de là, tout va à cent à l'heure et un vaste complot se dévoile. Un billet d'un dollar récupéré dans la main de l'indic semble receler un code. Certains veulent le récupérer à tout prix, et usent d'une ingéniosité qui, si elle n'est pas sans faille se révèle redoutable. Ce billet que détenait Gary Scott, a été donné un peu de façon inconsidérée à Caroline Baldwin. Heureusement pour elle, elle a son ange gardien inconnue...

Entre sa première apparition en 1996 et aujourd'hui, Caroline Baldwin a vécu tout comme nous le 11-Septembre. Les ennemis des États-Unis ont migré vers les plaines de l'Afghanistan. Al-Quaïda alimente les intrigues des romans et des bandes dessinées d'espionnage et d'action. Pour écarter Caroline Baldwin de leur chemin, des individus n'hésitent pas à user d'un stratagème qui a déjà fait ses preuves : la faire accuser de comploter avec des islamistes. Les États-Unis, confrontés à leurs propres peurs, aux multiples agences en lutte contre le terrorisme (FBI, CIA, NSA) qui agissent chacune de leur côté dans le meilleur des cloisonnements, des milices privées soutenues dans les plus hautes sphères du pouvoir, sont ainsi prompts à entamer une nouvelle chasse aux sorcières. Les embûches auxquelles la détective canadienne doit faire face sont ainsi plus à chercher parmi ses "amis" que ses ennemis. Cela permet autant de rebondissement... à s'y casser le nez !
On attend avec impatience la suite...

Citation

Le F.B.I. dépêche deux agents sous couverture en France, parce qu'un quidam pense, sans plus d'explications, avoir découvert un complot terroriste ? Tu te fiches de moi ?!...

Rédacteur: Julien Védrenne samedi 24 septembre 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page