L'Homme de Lewis

Déjà une danse avait pris fin ; certains danseurs parcouraient la salle de long en large en se donnant le bras ; d'autres se reposaient de leur exercice quand - ô Ciel ! Quel cri ! Quel tumulte grandissant !
Thomas de Quincey - Le Bras de la vengeance
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 15 avril

Contenu

Roman - Policier

L'Homme de Lewis

Social - Vengeance MAJ mardi 01 novembre 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Peter May
Traduit de l'anglais par Jean-René Dastugue
Rodez : Le Rouergue, octobre 2011
316 p. ; 24 x 15 cm
ISBN 978-2-8126-0253-5

Actualités

  • 04/07 Librairie: Sélections de l'été 2015 de la librairie Compagnie
  • 11/01 Édition: Parutions de la semaine - 11 janvier
  • 25/05 Édition: Parutions de la semaine - 25 mai
  • 31/01 Librairie: Peter May à Gardanne (13)
  • 15/11 Librairie: Peter May et L'Homme de Lewis
  • 07/10 Édition: Parutions de la semaine - 7 octobre
    La semaine est placée au Seuil sous le double signe de Henning Mankell. Le Suédois signe un de ses derniers romans, Le Chinois, en même temps que parait la suite de l'intégrale Wallander. Mais les autres maisons d'édition ne sont pas en reste. Surtout Actes sud qui avec Le Silence de minuit, de Lars Kepler et Mélancolie des corbeaux, de Sébastien Rutès propose deux romans qui fleurent bon la langue et l'intrigue bien ficelée et ciselée. Enfin, on ne saurait passer sous silence la présence dans cette liste du nouvel opus de José Carlos Somoza. Surtout pas !
    Le reste est à découvrir...

    Grand format :
    Miséricorde, de Jussi Adler-Olsen (Albin Michel, "Thrillers")
    Le Mystère de la villa Maud, de Hélène Almaric (Marabout)
    La Sombre légende d'Aîmont-Preux, Clémence E. Beaufort (Marabout)
    La Frontière des ténèbres, de Jean-Luc Bizien (Du Toucan)
    Traque au turf : les années virus, de Maurice Brunetti (Presses du Midi)
    Intermittence, d'Andrea Camilleri (Métailié, Noir - Bibliothèque italienne)
    Les Murs de sang, de Jérôme Camut & Nathalie Hug (Calmann-Lévy)
    Les Nuiteux 3 et 4, de René Caplan (Presses du Midi)
    Larmes du crime, de Michel Claise (Luce Wilquin, "Noir pastel")
    Mort ou vif. 1, de Tom Clancy (Albin Michel, "Thrillers")
    Mort ou vif. 2, de Tom Clancy (Albin Michel, "Thrillers")
    Mari et femme, de Wilkie Collins (Phébus, "Libretto")
    Le Ciel se trouve sur Terre, de Åke Edwardson (Jean-Claude Lattès)
    Ad unum, de Didier Fossey (Les 2 Encres, "Sang d'encre")
    Penny Blood : Sherlock Holmes revient, de Bob Garcia (Laurent Debarre)
    Dans l'ombre du dragon, de Maureen Jennings (Encore)
    Lâcher les chiens, de Maureen Jennings (Encore)
    Jusqu'à la folie, de Jesse Kellerman (Des 2 terres, "Best-seller")
    Le Pacte, de Lars Kepler (Actes sud, "Actes noirs")
    In memoriam N.K., de Dominique Legrand (Bruit blanc)
    Le Chinois, de Henning Mankell (Le Seuil, "Policiers")
    Intégrale Wallander. 3, de Henning Mankell (Le Seuil)
    L'Homme de Lewis, de Peter May (Le Rouergue, "Rouergue noir")
    Le Silence de minuit, de Denise Mina (Le Masque, "Grands formats")
    Rappelez-vous ce qui est arrivé aux dinosaures, de Frédéric Paulin (Pascal Galodé, "Thriller")
    Lieutenant Eve Dallas. 21-22, de Nora Roberts (J'ai lu, "Grand format")
    Mélancolie des corbeaux, de Sébastien Rutés (Actes sud, "Actes noirs")
    L'Appât, de Jose Carlos Somoza (Actes sud)
    Le Pire du milieu : Tonton et ses chinoiseries, de Samuel Sutra (Terriciaë, "Sangria")
    Thunis thanatos, de Burawi al-Tarabulusi (Cataginoiseries)
    Le Boiteux du parc Sainte-Marie, de Jérôme Thirolle (Gérard Louis)
    L'Affaire du Louvres, de Henri Vernes (Ananké-Lefranc, "Bob Morane")
    Lily en eaux troubles, de Zolma (Jigal, "Polar")

    Poche :
    Val, de Claude Ardid (Du Toucan, "Toucan noir")
    Morceaux de choix, de Sébastien Arger (Les Presses littéraires)
    Terminus, tout le monde descend, de Mirabelle Barane (Du Vallon, "Commissaire Mira")
    L'Évangile des ténèbres, de Jean-Luc Bizien (Du Toucan)
    Jolie poupée, de Martina Cole (LGF, "Thriller")
    L'Oiseau des ténèbres, de Michael Connelly (LGF, "Policier")
    Tempête polaire, de Clive Cussler & Paul Kemprecos (LGF, "Thriller")
    Le Baiser du congre, de Gilles Del Pappas (Jigal, "Jigal poche polar")
    Underworld USA, de James Ellroy (Rivages, "Noir")
    Faux pas, de Laura Griffin (J'ai lu, "Frissons")
    Question d'éthique, de Bill James (Rivages, "Noir")
    Une mère sous influence, de Patricia J. MacDonald (LGF, "Thriller")
    Au nom du Président, de Charles McCarry (Du Toucan, "Toucan noir")
    Donne-moi tes yeux, de Torsten Pettersson (Points, "Policiers")
    Le Grenier des enfers, de Douglas Preston & Lincoln Child (J'ai lu, "Thriller")
    Fantaisie du crime, de Nora Roberts (J'ai lu, "Roman")
    L'Espion d'Ouessant, de Claude-Youenn Roussel (Montagnes noires)
    Maigret en mer du Nord, de Georges Simenon (LGF, "Policier")

    Liens : Intermittence |Les Murs de sang |Lily en eaux troubles |Underworld USA |Le Silence de minuit |Jusqu'à la folie |Miséricorde |Jean-Luc Bizien |Jérôme Camut |Wilkie Collins |Åke Edwardson |Didier Fossey |Bob Garcia |Jesse Kellerman |Henning Mankell |Peter May |Denise Mina |Sébastien Rutés | Zolma |Michael Connelly |Clive Cussler |Gilles Del Pappas |James Ellroy |Bill James |Patricia McDonald |Lincoln Child |Georges Simenon |Jussi Adler-Olsen

Passé et présent insulaires

Un roman policier, une enquête, c'est par delà la recherche de la vérité, c'est aussi travailler sur l'Histoire et sur la mémoire. La Grande ou la Petite. Aussi Peter May a-t-il décidé de raconter une intrigue autour de la mémoire. Et quand on découvre sur une petite île écossaise, un cadavre immergé dans la tourbe et très bien conservé c'est tout un ensemble de question qui remontent à la surface. Ce pourrait être le cadavre d'un Celte s'il n'avait un tatouage d'Elvis Presley. Quant à son ADN il est presqu'en tout point celui d'un habitant du coin.

Retour sur la mémoire. L'habitant en question, père d'un ami du policier qui va enquêter, est atteint d'Alzheimer. Comment le faire parler ? L'intrigue oscille entre enquête au présent et souvenirs affleurant du vieil homme. Ces interrogations vont réveiller aussi la mémoire historique car derrière le cas particulier du vieil homme se cache un "scandale" lié à des orphelins catholiques offerts comme main d'œuvre aux familles protestantes. Le roman développe aussi des superbes descriptions du paysage et du climat des îles de l'Écosse, des territoires presque nordiques.

Mais l'enquête réveille aussi une autre mémoire, et le récit bascule dans la vengeance car, en soulevant des lièvres gaéliques, le policier relance également d'autres souvenirs, comme ceux d'un truand qui veut se venger... Sans oublier un ancien policier, hanté par la mort de son fils, qui lui, débarque dans cette île où il vécut enfant mais en voulant oublier son passé.

L'Homme de Lewis est un roman de coureur de fond avec un début lent, des intrigues en parallèle, des détails sur un policier fatigué et la difficulté d'une femme de vivre avec un mari atteint de la maladie d'Alzheimer, puis le lecteur suit le rythme de croisière des récits historiques et policiers avant l'accélération finale ponctuée de fort belle manière.


On en parle : Carnet de la Noir'Rôde n°44

Citation

- Pourquoi étiez-vous si désireux de savoir depuis combien de temps ce corps se trouvait dans la tourbe ?
-Pour m'en débarrasser, professeur, et le confier aux archéologues.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 14 janvier 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page