La Terre fredonne en si bémol

Les trois quarts des gens qui passent leur temps dans la hantise des accidents de la circulation devraient se faire écraser. Ce sont des bons à rien.
Agatha Christie - Les Sept cadrans
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Loup d'Hiroshima
Premier roman japonais publié par l'Atelier Akatombo lancé par l'auteur de polars Dominique Sylva...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 14 août

Contenu

Roman - Policier

La Terre fredonne en si bémol

Social - Assassinat MAJ mercredi 29 juin 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Mari Strachan
The Earth Hums in B Flat - 2009
Traduit de l'anglais (pays de Galles) par Aline Azoulay-Pacvon
Paris : NIL, mars 2011
378 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-84111-406-1

Vision d'innocence

En devenant adulte, notre perception du monde, de la vie, des gens, change. On perd cette part d'innocence qui nous fait voir les choses avec ce qu'il faut de naïveté et de candeur pour ignorer la noirceur de certains faits. Avec La Terre fredonne en si bémol, Mari Strachan nous offre la possibilité de revivre ces instants d'insouciance en nous livrant un roman dans lequel le lecteur se retrouve dans la peau d'une jeune fille de douze ans.

Gwenni Morgan vit dans un petit village du Pays de Galles. On est à la fin des années 1950, peu de temps après l'accident d'avion ayant causé la mort d'une partie de l'équipe de Manchester United. La jeune fille fait le désespoir de sa mère qui ne supporte pas de la voir plonger régulièrement dans la lecture de romans policiers et qui appréhende ce que les gens du village peuvent penser de son excentricité. Parce que Gwenni a l'imagination fertile, elle est considérée comme originale. Elle est persuadée qu'une fois la nuit venue, elle a la capacité de voler et raconte à qui veut l'entendre que lors de ses virées nocturnes aériennes, elle entend la terre fredonner. C'est lors d'une de ces balades qu'en survolant le réservoir d'eau de la ville, elle y aperçoit un corps flottant à la surface. Peu de temps après, le corps d'Ifan Evans qui avait disparu depuis plusieurs jours du domicile conjugal est découvert dans le réservoir. Suicide, meurtre ? Dans le village chacun y va de son hypothèse et les bruits commencent à se répandre. Alors que l'enquête chamboule la communauté, Gwenni va découvrir que de nombreux secrets parsèment la vie des villageois... jusqu'au sein de sa propre famille.

La Terre fredonne en si bémol est un portrait touchant de l'enfance d'une gamine que l'on qualifierait aujourd'hui de cas social. Rejetée par sa mère, rabaissée, apprenant qu'elle n'était pas désirée, on souffre à sa place alors qu'elle ne semble pas réaliser la cruauté des actes et des dires maternels.
Mari Strachan s'attarde sur des sujets qui donnent au lecteur l'opportunité d'appréhender les problèmes d'adultes à travers la vision d'un enfant, rappelant ainsi à chacun que l'innocence éloigne souvent de la réalité de certaines situations.
Chaque famille ayant ses propres secrets, des histoires jugées parfois à tort inavouables, ce roman aura une résonance particulière pour chacun. Malgré la gravité des thèmes abordés, l'auteur livre un roman plein de fraîcheur et empreint d'une nostalgique poésie.

Citation

Une originale. C'est ce qu'ils disent de toi, que tu es une originale. C'est une autre manière de dire bizarre. Voilà ce qu'ils pensent que tu es.

Rédacteur: Fabien Hérisson samedi 25 juin 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page