Les Secrets d'un mentaliste

Une lueur nouvelle apparut dans ses yeux et son état de confusion se dissipa, comme cela arrive au brouillard. pourtant, celui qui pesait sur le monde, derrière la fenêtre du cabinet, restait immobile.
Donato Carrisi - La Fille dans le brouillard
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 décembre

Contenu

Essai - Insolite

Les Secrets d'un mentaliste

Psychologique - Énigme - Infiltration MAJ mercredi 28 mars 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 16 €

J.B. Daumont
Paris : La Martinière, janvier 2011
280 p. ; illustrations en noir & blanc ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-732-442945

Please, dont lie to me !

Tim Roth n'a qu'à bien se tenir, le métier risque d'être couru demain et les débouchés venir à manquer... John Bastardi Daumont décrypte ou plutôt, dans un livre panorama, nous livre l'essentiel de ce qui se pratique en la matière. Tout sur tout donc, des techniques de détournement d'attention pratiquées par les prestidigitateurs aux manipulations des services de renseignement. Car si le mentalisme n'est pas une science, la science semble devoir l'investir, tout comme le grand public, pour le plus grand bien du cinéma et de la littérature, qui finiront par en faire un art à la portée de tous. Telle est presque au demeurant l'ambition de l'auteur, balisant avec diligence l'analyse des micro-expressions, voire nous renvoyant aux sites commerciaux qui offrent, aux États-Unis surtout, l'opportunité de parfaire sa technique mentaliste. Face training, gestion du stress, oxygénation, un zeste de neurolinguistique, exercices de profilage autant physiques que verbaux, on trouve partout l'accès au plus en vue des arts de ce début de siècle. Évidemment, mieux vaut disposer de quelques notions d'anthropologie quand il s'agit de décrypter les expressions des cultures autres, on n'est jamais à l'abri d'une bourde dans l'interprétation des signaux qu'autrui émet... Mais tout y est. Ou presque, car le paradoxe de ce genre de tentative c'est qu'au fond, en diffusant un tel savoir, on diffuse aussi ses parades. Si bien que l'art d'interpréter ne peut ni jamais être exhaustif, ni surtout, ne peut se mettre à l'abri d'une manipulation inédite, fruit d'une lecture consciencieuse du corpus qui a servi de référence. La somme est ainsi toujours dépassée. Réjouissant donc : demain un supplément est à prévoir. Après-demain itou, la veine est inépuisable. Mené à la première personne, construit pour l'essentiel autour de rencontres et d'expériences personnelles, le récit est plaisant et riche de lectures possibles sur d'autres lieux de référence, avec ses QCR, sortes de code-barres que l'on peut scanner avec son i-phone pour naviguer ensuite sur les liens proposés.

Citation

Le silence est l'aïkido du menteur.

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 31 mars 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page