L'Or blanc du Loch Ness

Il y avait beaucoup à envier dans son approche. Il ne vivait pas de l'écriture, il écrivait sa vie. C'est aussi comme cela que j'ai commencé, quand j'y pense. En me faisant passer pour autre chose que ce que j'étais.
Walter Kirn - Mauvais sang ne saurait mentir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 17 février

Contenu

Roman - Espionnage

L'Or blanc du Loch Ness

Énigme MAJ jeudi 17 mars 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

À partir de 9 ans

Prix: 3 €

Hervé Jaouen
Erwann Surcouf (illustrateur)
Paris : Gallimard jeunesse/SNCF, janvier 2011
96 p. ; 19 x 12 cm
ISBN 978-2-07-063778-2
Coll. "Voyage en page", 30

On n'attrape pas les saumons avec du lait

Alec Macallan et ses parents tiennent un petit hôtel en Écosse près du Loch Ness. C'est la pleine saison de la pêche au saumon et la famille vient d'accueillir trois hommes au comportement étrange, à l'accent difficilement reconnaissable. Déjà présents, un vieil Anglais, lord Kemberley et un Américain bon teint, Jim Sterling. Rapidement, Alec et le lord s'aperçoivent que les trois étrangers ne connaissent pas grand-chose aux mouches ou à la pêche au fouet. Que viennent-ils faire dans les Highlands ? Le lendemain, seul un des étrangers qu'Alec surnomme "le myope", se joint à la partie de pêche. À l'heure de la pause Alec se dégourdit les jambes dans la prairie. Il y découvre le corps poignardé de Lord Kemberley. Espérant le secourir, il arrache l'arme mais un homme tente d'intervenir. C'est Jim. Affolé, l'adolescent prend la fuite, conscient que tout l'accuse.
L'accroche de ce court roman est plutôt futée puisque dès la première page, le lecteur apprend que le jeune héros sera accusé de meurtre. Les personnages correspondent à des stéréotypes bien connus de la littérature policière mais sont suffisamment nombreux pour que l'on se pose sans cesse la question : qui fait quoi ? La fuite d'Alec et de son amie Fiona est trop brièvement décrite pour être vraiment palpitante. En revanche l'intrigue est astucieusement ficelée et le dénouement tout à fait inattendu. Cependant, le réel attrait de ce "voyage en page" tient au sentiment de dépaysement que procure le décor de cette région d'Écosse, et à l'évocation pittoresque de la pêche au saumon.

Citation

Munro Killer, la "Tueuse de Munro", une mouche meurtrière, un leurre sur lequel les saumons se jetaient, en principe !

Rédacteur: Patricia Châtel mercredi 02 mars 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page