Le Léopard

On dit que la mort, elle vient toujours par trois et si ces trois-là, c'est pas la mort soi-même, moi, suis le roi d'Angleterre.
Ron Rash - Serena
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 19 novembre

Contenu

Roman - Policier

Le Léopard

Tueur en série MAJ vendredi 04 février 2011

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Jo Nesbø
Panserhjerte - 2009
Traduit du norvégien par Alex Fouillet
Paris : Gallimard, février 2011
761 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-07-012906-5
Coll. "Série noire"

Pour une histoire de fesse...

Pourquoi restons-nous indifférentes à certaines histoires et pourquoi, en dévorant d'autres récits, se laisse-t-on happer pendant huit cents pages, en quasi apnée, jusqu'au point final ? Retrouver Harry Hole, l'homme taciturne dégingandé est en soi une promesse. Récupéré en morceaux, la mâchoire cassée, plus ou moins sous l'emprise de l'opium, par la jeune enquêtrice criminelle Kaja Solness dans les bas-fonds de Hong Kong où il était parti se réfugier après le traumatisme causé par Le Bonhomme de neige, Harry revient en Norvège au chevet de son père mourant. Son ancien chef Gunnar Hagen l'attend à sa descente d'avion et tente de le convaincre de réintégrer la Brigade criminelle. Les corps de deux jeunes femmes ont été retrouvés, un anesthésique similaire identifié dans leur sang fait craindre à la police l'œuvre d'un meurtrier en série.
Jo Nesbø construit, avec brio, son nouveau roman autour des allers-retours de Hole entre la maison familiale où il a élu domicile et l'hôpital, où avec son père Olav, il échange des bribes de vie. Dans le chaos qui le hante et le torture, insoumis, il poursuit le tueur, parallèlement à Mikael Bellman, ambitieux aux dents longues de la Kripos. Sur fond de guerre des polices, les morts se succèdent au fil de la traque. Jo Nesbø s'ingénie à brouiller les pistes en offrant un polar truffé de chausse-trappes, expose Harry Hole, secondé par Kaja et Bjørn Holm, aux situations les plus intrépides et s'amuse avec les nerfs du lecteur. Astuce et perversité, séduction et tension parsèment le récit, distillées avec intelligence dans ce dédale d'événements, à l'instar de l'insecte qui, attiré par la lumière, après s'être cogné plusieurs fois de suite sur la vitre, trouve l'interstice qui lui ouvre la voie vers la chaleur incandescente de l'halogène auprès duquel il brûlera ses ailes.
Comment ne pas résister à son charme ? Harry, incorruptible et impénétrable, promène sa grande carcasse, son regard bleu océan et son malaise dans les quartiers d'Oslo. Subjuguées, amoureuses, nous le suivons dans les méandres de cette enquête qui nous transporte de la froide Norvège au volcanique Congo. Hmmm, Harry, reste encore un peu... s'il ME plaît !!!...


On en parle : Carnet de la Noir'Rôde n°46 |Alibi n°1

Nominations :
Grand prix de la littérature policière - roman étranger 2011
Trophée 813 Michèle Witta du roman étranger 2011

Citation

Nous sommes tous corruptibles. Nous exigeons juste des prix différents. En monnaies différentes. La tienne, c'est l'amour. La mienne, c'est l'anesthésie. Et tu sais quoi... je crois que ça fait de toi quelqu'un de mieux que moi.

Rédacteur: Axelle Simon mercredi 12 janvier 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page