Coups de feu dans la nuit

La solitude d'un adulte n'est pas que la somme du manque d'une chaleur au quotidien, d'une présence autre, d'un interlocuteur, d'un corps auquel se frotter, c'est aussi, surtout, le rétrécissement progressif d'un univers mental. Seul, la pensée s'étrique. Les jours sont moins longs, les années plus rapides et répétitives et l'on marche aigri et semi-conscient vers sa tombe dans un crépuscule généralisé.
Pierric Guittaut - D'ombres et de flammes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 19 septembre

Contenu

Nouvelle - Noir

Coups de feu dans la nuit

Hard boiled MAJ mercredi 05 janvier 2011

Chronique


On en parle : 813 n°109 |Alibi n°1 |La Tête en noir n°149

Rédacteur: Julien Védrenne mercredi 05 janvier 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page