100 papiers

Un millier de nostalgiques de la grande Allemagne se réunissent le dimanche 7 novembre 1974 pour rendre hommage à la mémoire de Joaquim Peiper, ancien colonel de la Waffen SS [...] C'est dans une Maison de la culture de la banlieue de Mannheim décorée aux couleurs de l'ancien Reich allemand (noir, blanc et rouge) que la manifestation se déroule.
Michel Benoit - Les Morts mystérieuses de l'histoire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 20 novembre

Contenu

Album - Insolite

100 papiers

Social MAJ mardi 04 janvier 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 7 ans

Prix: 13,9 €

Jeanne Taboni Miserazzi
Matt7ieu Radenac (illustrateur)
Saint-Étienne : Le Caïman, décembre 2010
32 p. ; illustrations en couleur ; 25 x 17 cm
ISBN 978-2-919066-02-5

Poétique et brûlant d'actualité

Louno est un petit garçon né en France de parents d'origine étrangère et sans papiers. Il a vécu déjà plusieurs déménagements, il ne sait pas pourquoi, mais il sait que ses parents n'avaient pas le choix. Or, il se sent bien là où il est et aimerait pouvoir rester. Un soir, lorsqu'ils le croient endormi, ses parents s'entretiennent de leur soucis, un mot revient souvent : "papiers". Louno l'entend et se met à rassembler des papiers qu'il trouve un peu partout dans l'espoir de faire quelque chose pour aider ses parents et leur permettre de continuer à vivre où ils sont.
Cet album traite d'une façon sensible et poétique des difficultés des sans-papiers à travers le regard naïf d'un enfant. Les mots sont simples, compréhensibles pour un jeune public, les illustrations colorées et vivantes accompagnent un texte fort et brûlant d'actualité. Les sans-papiers font malheureusement partie du quotidien, en particulier scolaire, des enfants. Ce livre peut aider à aborder ce sujet en classe ou en famille, à expliquer ce que vivent ces individus confrontés à une machine administrative opaque qui rend leur existence précaire. Le tout raconté avec la légèreté des yeux d'un enfant.

Citation

Cette fois, l'enfant avait tout compris : pour que son papa et sa maman puissent rester dans cet appartement, il leur fallait CENT papiers !

Rédacteur: Valérie Sebag dimanche 19 décembre 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page