Archangelus

Je suis en train de faire ce qui est le plus interdit au monde, pour les gens comme moi : tendre le visage au soleil, offrir le terrain nu de ma peau au rayonnement et à la chaleur.
Florence Aubry - Le Garçon talisman
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 20 septembre

Contenu

Roman - Insolite

Archangelus

Ésotérique - Assassinat MAJ jeudi 13 janvier 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Edouard Guimel & Thomas Dalet
Saint-Malo : Pascal Galodé, septembre 2010
346 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-35593-070-6

Les Archanges tombent du ciel...

Engaddi, sur les bords de la mer Morte. Si le paradis a existé, c'est à cela qu'il a dû ressembler. Jean Gibelain, ancien commissaire, s'en est allé rejoindre une communauté initiatique à Engaddi. Il est devenu leur Maître de justice. À mille lieux de là, un rabbin kabbaliste se fait assassiner. L'enjeu ? Un rituel permettant d'accéder au Très-Haut, via la Kabbale, et d'avoir accès à la structure ontologique du monde. Le Mossad intervient. Qui a commandité cet assassinat, qui est derrière le commando d'anciens terroristes irlandais qui en furent le bras armé ? Jean Gibelain, enlevé, se voit contraint d'enquêter : qui mieux que lui peut naviguer dans ces eaux troubles ? Il doit retrouver le fameux rituel magique.
Sefirot, théorie kabbalistique du tsim-tsoum, on est tout près de côtoyer Isaac ben Luria et sa théorie des Vases brisées sur la création du monde, quand Dieu se retira de l'univers physique des hommes, infini certes, mais encore trop étroit pour le contenir. Si près du commencement que l'on traverse les siècles à marche forcée, depuis Babylone en –538 avant J.-C., jusqu'à nos jours, un aujourd'hui frangé des luttes intestines des anciens terroristes irlandais qui se vendent désormais aux plus offrants, tueurs à gage des coups tordus des Républiques en mal de puissance. Une fresque ambitieuse, écrite dans la langue des historiens, volontairement éloignée de tout apprêt, même si elle ne dédaigne pas se faire ici et là solennelle. Thriller ésotérique en somme, d'un flic franc-maçon converti à la kabbale juive...

Citation

Petit à petit, le rythme de la vie du monde des hommes l'abandonne.

Rédacteur: Joël Jégouzo samedi 11 décembre 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page