Le Sceau de l'ombre

Filez-moi un stylo et du papier, dit Raymond Wohr, je vais vous pondre une tout autre version. Quand les inspecteurs acceptèrent, le nigaud fondit en larmes.
Jonathan Kellerman - Les Anges perdus
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 20 mai

Contenu

Roman - Thriller

Le Sceau de l'ombre

Tueur en série - Énigme MAJ lundi 15 décembre 2008

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 10 €

Le moutard de Dijon

Une journaliste rend visite au commandant de police Simon Carrière et lui demande de lui parler de l'affaire du tueur en série de Dijon, qui a défrayé la chronique six mois auparavant. Le policier se lance dans le récit de l'affaire : meurtres à l'arme blanche, viol, décapitation, autant d'horreurs qui mobilisèrent l'équipe du commandant Carrière pendant un mois et demi, période qu'il relate, jour après jour, dans les moindres détails, ceux de l'enquête bien sûr, mais aussi ceux de sa vie privée, fragile.
L'enquête que déroule Marie Vindy tient le lecteur en haleine, et l'ouvrage, à mi-chemin entre le policier et le thriller, se lit avec facilité à la manière d'un page turner, comme l'exige le genre. On est d'abord pris par l'enquête, entraîné dans la fascination malsaine qu'inspire chez nous le tueur en série puis engagé dans la poursuite du coupable identifié. Efficace descente dans la noirceur comme le laisse présager le titre.

Nominations :
Prix marseillais du polar 2009

Citation

Le jour refusait de se lever. La pâle lueur de l'aube avait fait place à une lumière morne, à un ciel gris foncé, lourd.

Rédacteur: Jean-Claude Lalumière lundi 27 octobre 2008
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page