Plus j'avance, plus j'ai le bide qui se contracte, je serre les miches, tu ne peux même pas imaginer. Fourre-moi une olive dans la raie du cul, je te fais un litre d'huile vierge, première pression à froid. T'entraves pourquoi je ne vais pas bien ? Non ? Ben oui, plus j'avance, plus je me rends compte que c'est chez la môme Martine qu'ils sont tous...
Stanislas Pétrosky - Je m'appelle Requiem et je t'...
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 27 mai

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page