Il n'oublierait jamais l'affaire des deux mômes de deux et quatre ans, abandonnés à leur sort par leur génitrice. Cette femme avait voulu tirer un trait sur son passé : un déni de mère, deux morts de faim. Revivre mentalement la procédure et le calvaire de ces enfants l'avait souvent empêché de dormir, dans son lit les yeux grands ouverts, les mains sous l'oreiller, contraint de compter les heures jusqu'au petit matin.
Lionel Olivier - Le Crime était signé
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 21 juillet

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page