La nuit enveloppait la ville de son manteau noir où seule la lueur de la pleine lune subsistait. La pluie martelait le sol et noyait le béton. Les parapluies disparaissaient dans les voitures. Les voitures disparaissaient du parking.
Vincent Laurent - Au jeu du chat et de la souris
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 23 avril

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page