Un salopard, un malade, égorgeait des chats devant ma porte, décapitait des oiseaux, tournait jour et nuit autour de ma maison, se faisait volontairement percuter par la voiture de Maria, multipliait les signes pour créer en nous la panique, pour me signifier que le spectacle n'en était qu'à ses débuts.
François Boulay - Suite rouge
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 24 août

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page