Ne me dites pas que vous croyez aux rêves prémonitoires. Comme si cela pouvait exister. Ils ne sont qu'une vague réminiscence du vécu de la journée. Relisez vos classiques, monsieur Steiner. Endormi, le cerveau doit fonctionner par analogie, faire des comparaisons, trier l'information, la stocker et se reposer ensuite près avoir évacué le trop-plein, c'est-à-dire le rêve. C'est complexe un cerveau, on y trouve ce que l'on y met.
Pascal Millet - Le Cueilleur de rêves
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 25 mai

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page