En enfonçant le casque de motard sur ma tête, je me suis demandé comment Oscar se sentait sous le sien. Il a plein de peurs parce qu'il connait trop de choses qui peuvent mal se passer dans le monde. Je suppose que la visière de son casque rétrécit simplement la portion qu'il en voit. Et la rend moins dangereuse.
Andreas Steinhöfel - Rico & Oscar : 2, Mystère et boules de loto
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 21 mai

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre:  sur 5



Age du Public

Prix: €

,
p. ; x cm

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page