k-libre - festival

La douleur, vous la voyez et vous l'engrangez. Et ensuite elle vous possède.
Jack Ketchum - Une fille comme les autres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 juin

Contenu

Les 48 heures du polar de Clermont-Ferrand 2012

MAJ vendredi 22 novembre 2013

Le festival

Un festival noir, voilà qui manquait encore à Clermont-Ferrand jusqu'a ce printemps 2011 où furent organisées les premières "48 heures du polar". Comment les Auvergnats en sont-ils arrivés là ? Par l'impulsion qu'a donnée un "Club des cinq" auto-baptisé L'Amiral flottant, constitué de Jean-Marin Serre, Daniel Martin, François Andrieux, Jean-Christophe Lacas et Philippe Bucherer. Une impulsion qui serait sans doute demeurée flammèche si d'autres fans de noir ne leur avaient emboîté le pas : en particulier ces étudiants en mastère "Conduite de projets culturels" qui, sans doute holmésiens en diable, se sont surnommés "les Irréguliers de Baker Street", et ont réuni autour d'eux d'autres fans devenus quant à eux la Ligue des rouquins. Inutile de préciser que tous ces noms et surnoms pour le moins bariolés sont autant de références littéraires...
L'association administrativement formée et son objet explicitement posé, il fallut ensuite concrétiser ces belles ambitions : là intervient le soutien de la ville qui a, soulignent les fondateurs, "d'emblée souscrit à ce projet". Très vite en 2010 tout fut donc en place pour que se déploie la route noire qu'entendait tracer L'Amiral flottant – et quelle route puisqu'il ne s'agissait pas seulement de préparer un festival mais de mettre en place une "saison culturelle" entière dont le calendrier est calqué sur celui des "saisons" théâtrales, au sein de laquelle les 48 heures du polar font figure d'événement certes majeur mais pas unique : tous les mois, d'octobre à juin sont organisées des "gardes à vue", appellation derrière laquelle il faut entendre autant d'animations diverses et variées, en général une rencontre-signature avec un auteur invité en quelque lieu clermontois.

Cette édition

Pour cette seconde édition des 48 heures du polar, l'association L'Amiral flottant mise sur la continuité avec des auteurs invités en nombre restreint, une séance de dédicaces dans la Fnac de la ville, des travaux avec les scolaires mis en avant, quelques tables rondes (on n'échappera pas encore cela dit au rapprochement de deux noms propres à la dénomination sale : "polar" et "politique"), des dédicaces personnalisées pour mieux intégrer certaines librairies de la région (ce qui est fort louable), des concerts jazz et rock (deux musiques indissociables du mauvais genre qui nous est cher) et du cinéma. Le programme est dense surtout en ce qui concerne le samedi. Aussi nous conseillerons-vous d'être présents dès l'ouverture. Nous attendons quant à nous les résultats des concours de photos et de nouvelles. Espérons que la foule clermontoise sera au rendez-vous de ce second volet d'une saga promue par une association qui se démène fort tout au long de l'année.

Liste des auteurs invités :
Auteurs de romans : Marc Boulet, Pierre d'Ovidio, André Fortin, Philippe Georget, Craig Johnson, Patrice Pelissier & Louis Sanders.
Auteurs de bande dessinée : Clément Baloup, Domas, Guillaume Pervieux & Eddy Vaccaro.

Programme :

Vendredi 6 avril :
10 heures-17 heures : Journée consacrée aux scolaires. Exposition des travaux des scolaires, réalisés dans le cadre d'un partenariat avec le Rectorat.
Chapelle des Cordeliers

18 heures-19 h 30 : Soirée d'ouverture en présence de l'ensemble des auteurs. Remise des prix des concours photos/nouvelles. Chapelle des Cordeliers

21 h30 : Concert BD avec le groupe Quaisoir.
Le Caveau des anges - 3 € / Gratuit pour les adhérents

Samedi 7 avril :
10 heures-19 heures : Point accueil du festival. Exposition des travaux des scolaires.
Chapelle des Cordeliers

10 heures-12 h 30 et 14 h 30-19 heures : Dédicace des auteurs invités
FNAC

10 heures-12 heures : Dédicace de Philippe Georget.
Librairie Horizons, Riom
Dédicace de pierre D'Ovidio.
Librairie Il était une fois, Billom

14 heures-16 heures : Théâtre de rue avec Les Improsteurs.
Place de la Victoire

14 h 30 : Table ronde "Polar : roman construit ?" en présence de deux auteurs.
Maison du Tourisme

17 heures : Leçon de cinéma - Le Doulos, de Jean-Pierre Melville / avec Gilles Berger & Jérôme Peyrel.
La Jetée - 5 € / 2,5 € (étudiants et chômeurs) / Gratuit pour les adhérents

22 heures : Concert jazz avec le groupe Pimentone.
La Pata Negra

Dimanche 8 avril
10 heures-12 heures : Café littéraire "Le Polar doit-il être politique ?" En présence des auteurs invités. Animé par Daniel Martin. Dédicaces des auteurs à l'issue du débat.
Pavillon Lamartine

Parmi les invités : Marc Boulet | Pierre D'Ovidio | André Fortin | Philippe Georget | Craig Johnson | Patrice Pelissier | Louis Sanders | Eddy Vaccaro

Pied de page