k-libre - festival

Le premier mot qui me vient à l'esprit, quand j'aperçois le corps, c'est 'Puzzle'. Puis '1000 pièces', au fur et à mesure que je me rapproche, évitant d'écraser des morceaux de cervelle éparpillés sous mes semelles.
Collectif - Canicule
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 14 décembre

Contenu

Corsicapolar 2011

MAJ mardi 12 juillet 2011
Affiche Corsicapolar 2011
Pays : France

Corsicapolar 2011



Adresse : Ajaccio
E-mail : jean_pierre.orsi@aliceadsl.fr
Téléphone : 06.80.01.48.81
Site : http://www.corsicapolar.eu

Actualité

Le festival

La première édition du festival a eu lieu en juillet 2007, à l'initiative de l'association Corsicapolar, elle-même créée en mars 2007 par Jean-Pierre Orsi, à qui ont vite emboîté le pas Ugo Pandolfi et Jean-Paul Ceccaldi (d'autres auteurs ont suivi et ils sont aujourd'hui plus de quarante, corses et méditerranéens, à être membres de l'association). Le festival est l'aspect le plus visible de ses actions - et le plus spectaculaire. Pendant trois jours il investit la place Foch, au cœur d'Ajaccio - mais débute à Marseille au moment où les invités non-insulaires sont embarqués à bord d'un ferry de la SNCM.
Son accès est entièrement libre et gratuit. La littérature policière n'est pas la seule attraction du festival : les visiteurs peuvent profiter de l'occasion pour se sustenter d'un spuntinu sur le pouce et déguster divers produits du terroir corse...

Plusieurs partenaires soutiennent le festival : la Collectivité territoriale de Corse, le Conseil général de la Corse du sud, la Ville d’Ajaccio, la SNCM et la radio de service public Radio Bleu Frequenza Mora.

Cette édition

Comme le veut la tradition depuis maintenant neuf éditions, le festival insulaire corse se déroule sur trois jours avec un peu de rab pour les auteurs de polars avides de traversées nocturnes et marines. Car, s'il se déroule bien à Ajaccio, c'est à Marseille que tout commence et finit avec un embarquement à bord du Napoléon Bonaparte et un retour sur le Jean Nicoli. Et c'est à juste titre que le Napoléon Bonaparte, ce nouvel empereur des mers de la SNCM, partenaire pour l'occasion, a une emprise sur une quinzaine d'auteurs, qui y dédicacent leurs ouvrages bercés par le rythme des flots méditerranéens. Sitôt arrivés, ils rejoignent place Foch la vingtaine d'autres auteurs arrivés-là par des moyens détournés.
Cette année, les festivités commencent néanmoins avec tristesse par l'hommage rendu à Michèle Witta, cette bibliothécaire de la BiLiPo parisienne, véritable humaniste et encyclopédiste du polar, décédée dans l'année un livre dans une main et un crayon pour annoter dans l'autre dans une chambre d'hôpital, assassinée par le plus grand criminel des temps modernes en toute impunité : le cancer. Elle avait été une grande présence joyeuse des éditions précédente.
S'il se déroule en pleine Mare Nostrum, comme les Romains appelaient la mer Méditerranée, le festival par la volonté de ses organisateurs se penche essentiellement sur les autres littératures. C'est ainsi que le samedi 9 juillet deux tables rondes mettent à l'honneur la quête de l'identité, le polar du Nord et du Sud, d'ici et d'ailleurs.
Entretemps, les visiteurs forcément assidus et désorientés par l'humeur bon enfant qui règne dans cette collégialité noire auront pu décortiquer Claude Mesplède, assister à des interviews de Radio bleue frequenza mora, faire dédicacer les ouvrages et découvrir le résultat du concours de nouvelles policières in lingua corsa.
Mais libre à vous de découvrir l'intégralité de ce beau programme.

Liste des auteurs invités :
Gildas Girodeau, Nathalie Chacornac, Gilles Del Pappas, Maurice Gouiran, Franck Membribe, Claude Mesplède, Jean-Pierre Petit, Dédé de Rocca, Zolma, Antoine Blocier, Jean-Hugues Oppel, Denis Blémond, Cerli, Pierre Debesson, Serge Scotto, Jean-Paul Ceccaldi, André Fortin, Loriano Macchiavelli, Gianpaolo Simi, Diana Lama, Jean-Luc Luciani, Jean-Pierre Orsi, Jeanne Tomasini, Marie-Hélène Ferrari, Olivier Collard, Ugo Pandolfi, Luciano Mélis, Christian Maria, Okuba Kentaro, Arlette Shleifer, Paul Carta, Elena Piacentini, Archange Morelli, Paul Milleliri, Jean-Pierre Arrio, Daniele Piani, Jean-Pierre Santini & Jean-Louis Moracchini.

PROGRAMME :

Jeudi 7 juillet
Départ de Marseille en direction d'Ajaccio à bord du Napoléon Bonaparte.
Dédicaces en présence d'une quinzaine d'auteurs méditerranéens, en partenariat avec la SNCM.

Vendredi 8 juillet
10 heures : Ouverture du festival au public. Place Foch. Présence de trente-sept auteurs de différentes régions de la Méditerranée et de Corse.
11 h 30 : Hommage à la mémoire de Michèle Witta. Présentation et distribution des marques page édités à deux millr exemplaires par wCorsicapolar avec un code 2D permettant d'accéder à la liste des cent auteurs "incontournables" de Michèle Witta.
Dédicaces et rencontres non stop avec les lecteurs de dix heures à minuit.
17 heures : Rencontre et débat public. "Claude Mesplède de A à Z..." Vingt-sept questions à l'auteur du Dictionnaire des littératures policières.
19 heure : Réception officielle.
À partir de 20 heures, nocturne jusqu'à minuit.

Samedi 9 juillet
10 heures : Ouverture du festival au public. Dédicaces et rencontres non stop avec les lecteurs jusqu'à minuit.
17 heures : Remise des prix pour le deuxième concours de nouvelles policières in lingua corsa.
18 heures : Rencontre et débat public. "Les polars du Nord au Sud. Et si la quête des identités passait par la reconnaissance de l'Autre  "
19 heures : Table ronde et débat public avec des auteurs, sur le thème "Noirs d'ici et noirs d'ailleurs, le génie des lieux".
À partir de 20 heures, nocturne jusqu'à minuit.

Dimanche 10 juillet
10 heures : Ouverture du festival au public. Dédicaces et rencontres non stop avec les lecteurs jusqu'à 19 heures.
11 heures : Rencontre et débat public. "Écriture policière et mentir-vrai". Les auteurs invités parlent de leur rapport au réel et à la fiction.
19 heures : Clôture du festival.

Tout au cours du festival, interviewes d'auteurs et d'amateurs de polars en collaboration avec Radio Bleue Frequenza mora et musique Jazz manouche à volonté.

20 heures : Au départ d'Ajaccio en direction de Marseille, le festival s'achève à bord du Jean Nicoli de la SNCM. Dédicaces en présence des auteurs.

Parmi les invités : Antoine Blocier | Jean-Paul Ceccaldi | Nathalie Chacornac | Gilles Del Pappas | André Fortin | Gildas Girodeau | Maurice Gouiran | Jean-Luc Luciani | Loriano Macchiavelli | Franck Membribe | Claude Mesplède | Jean-Hugues Oppel | Éléna Piacentini | Jean-Pierre Santini | Serge Scotto | Arlette Shleifer | Giampaolo Simi | Zolma

Pied de page