k-libre - événement

La seule chose qui me différencie d'un escroc, c'est que je suis inscrit au registre du commerce.
Paul Hornet - Code Évangile : le vase de Bamberg
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 17 septembre

Contenu

Les Petits Polars du Dj Duclock n°381

Les Petits Polars du Dj Duclock n°381 En binôme avec le site des Fondu Au Noir, les numéros impairs des Petits Polars seront publiés sur k-libre tous les jeudis et vous retrouverez à la même date les numéros pairs de la série sur F.A.N. - je vous propose de vous remplir les oreilles de crimes musicaux car si la chanson d'amour doit bien s'accaparer plus d'un tiers des titres, il reste tout de même une large place au polar et cela dans tous les styles.

Hier, je suis allé écouter Benjamin Whitmer à la librairie nantaise Les Nuits Blanches. Caroline de Benedetti de Fondu Au Noir et le libraire posaient des questions à l'écrivain de Pike et Cry Father (deux titres parus aux éditions Gallmeister dans la nouvelle collection "Néo Noir"). C'était bon d'entendre ce que racontait Benjamin Whitmer sur les flics aux États-Unis, sur la liberté et sur la classe ouvrière. Il disait que le roman noir était la tragédie des pauvres, de ceux qui n'ont rien...



Rendez-vous sur le site des Fondu Au Noir pour un autre petit polar en musique...
Liens : Émeric Cloche | Benjamin Whitmer | Pike | Fondu au noir
Par Émeric Cloche



publicité

Pied de page