k-libre - événement

Le tueur de masse gagne la plupart du temps son pari médiatique.
Olivier Hassid & Julien Marcel - Colombine, Oslo, Toulouse... : tueurs de masse un nouveau type de tueurs est né
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 20 janvier

Contenu

Les Petits Polars du Dj Duclock n°369

Les Petits Polars du Dj Duclock n°369 En binôme avec le site des Fondu Au Noir, les numéros impairs des Petits Polars seront publiés sur k-libre tous les jeudis et vous retrouverez à la même date les numéros pairs de la série sur F.A.N. - je vous propose de vous remplir les oreilles de crimes musicaux car si la chanson d'amour doit bien s'accaparer plus d'un tiers des titres, il reste tout de même une large place au polar et cela dans tous les styles.

Le 4 octobre 1986 à New York, Dan Rather, présentateur de CBS, est attaqué par un type qui crie "Kenneth, what is the frequency?". La situation quelque peu surréaliste donne l'idée de la chanson "What the Frequency, Kenneth?" à Michael Stripe, le chanteur de REM. Plus tard on apprendra que l'assaillant est William Tager, arrêté après un meurtre à la sortie d'un studio de la NBC. Lors de son procès, Tager expliquera que les médias lui envoyaient un signal dans la tête et qu'il tentait de connaître la fréquence d'envoi pour stopper le signal.



Rendez-vous sur le site des Fondu Au Noir pour un autre petit polar en musique...
Liens : Émeric Cloche | Fondu au noir
Par Émeric Cloche



publicité

Pied de page