k-libre - événement

Quelques secondes encore et ce fut l'osmose absolue entre l'esprit et le fluide, sa pensée palpitait avec le système cardio-vasculaire de Carmaux. Imperceptiblement d'abord, puis d'une impulsion subite, elle modifia la pression artérielle du fonctionnaire.
Laurent Maillard - Cygne
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 février

Contenu

Les Petits Polars du Dj Duclock n°147

Les Petits Polars du Dj Duclock n°147 En binôme avec le site des Fondu Au Noir, les numéros impairs des Petits Polars seront publiés sur k-libre tous les jeudis et vous retrouverez à la même date les numéros pairs de la série sur F.A.N. - je vous propose de vous remplir les oreilles de crimes musicaux car si la chanson d'amour doit bien s'accaparer plus d'un tiers des titres, il reste tout de même une large place au polar et cela dans tous les styles.
C'était en 1967. La chanson chantée en public aurait pu sortir dans le premier album de Cat Steven, Matthew & Sun (1966). Mais sa première édition se fait sous forme de single en 1967 pour Decca Records. Cat Stevens prévenait le monde qu'il allait se trouver un flingue, que ça allait barder, et que certains feraient bien de prendre la poudre d'escampette...



Rendez vous sur le site des Fondu Au Noir pour un autre petit polar en musique...
Liens : Émeric Cloche | Fondu au noir
Par Émeric Cloche



publicité

Pied de page