k-libre - événement

Venait-il de l'enclencher, tel un code secret reliant le piano à cette partie du mur ? Insensé ! Pourtant la porte était bien là, en train de s'ouvrir.
Alexis Aubenque - Ne crains pas la faucheuse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 17 septembre

Contenu

Les Petits Polars du Dj Duclock n°125

Les Petits Polars du Dj Duclock n°125 En binôme avec le site des Fondu Au Noir, les numéros impairs des Petits Polars seront publiés sur k-libre tous les jeudis et vous retrouverez à la même date les numéros pairs de la série sur F.A.N. - je vous propose de vous remplir les oreilles de crimes musicaux car si la chanson d'amour doit bien s'accaparer plus d'un tiers des titres, il reste tout de même une large place au polar et cela dans tous les styles.
Sur le disque, Mick Jagger est à la voix et à l'harmonica, Keith Richards aux guitares, Bill Wyman à la basse et Charlie Watts à la batterie pendant que Brian Jones est aux percussions. Une partie de la chanson a sûrement été enregistrée pendant les sessions de Beggar's Banquet (1968), mais quand elle sort nous sommes en 1969 et l'album s'appelle Let It Bleed. "Midnight Rambler", c'est le fait divers, le type sur qui il ne faut pas tomber, c'est la faute à pas de chance, c'est l'Étrangleur de Boston. Un personnage malsain que l'on retrouve dans de nombreux polars.



Rendez vous sur le site des Fondu Au Noir pour un autre petit polar en musique...
Liens : Émeric Cloche | Fondu au noir
Par Émeric Cloche



publicité

Pied de page