k-libre - événement

Si Bodichiev s'était contenté de laisser parler ses interlocuteurs, sans s'exprimer lui-même sur les mérites d'un régime politique plutôt que d'un autre ; il voyait amusé, du coin de l'œil, que Viat ne faisait pas montre de la même retenue. Pas mécontent d'abandonner sa lecture d'un rébarbatif essai théosophique, Viat avait lui aussi réuni une cour de marchands français. Et comme il était notoirement dépourvu de flegme, le ton y avait été nettement plus polémique. On gesticulait au milieu des sièges, on argumentait en mauvais anglo-russe et en français hésitant, on prêchait qui pour le solidarisme, qui pour le capitalisme impérial.
Viat & Olav Koulikov - Souvenirs d'un détective à vapeur
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 02 juillet

Contenu

Les Petits Polars du Dj Duclock n°123

Les Petits Polars du Dj Duclock n°123 En binôme avec le site des Fondu Au Noir, les numéros impairs des Petits Polars seront publiés sur k-libre tous les jeudis et vous retrouverez à la même date les numéros pairs de la série sur F.A.N. - je vous propose de vous remplir les oreilles de crimes musicaux car si la chanson d'amour doit bien s'accaparer plus d'un tiers des titres, il reste tout de même une large place au polar et cela dans tous les styles.
Dans leur dernier album How You Sell Soul A Souless People Who Sold Their Soul ???, Public Enemy cause du virage gangsta rap dans le milieu du hip hop. Les paroles de "Sex, Drugs & Violence" (avec KRS One) et son chœur de môme faussement naïf, rappellent que les mots ont un sens...



Rendez vous sur le site des Fondu Au Noir pour un autre petit polar en musique...
Liens : Émeric Cloche | Fondu au noir
Par Émeric Cloche



publicité

Pied de page