k-libre - événement

Rhino eut une moue qui ratifiait le développement de l'opération. Il s'allongea et tendit la main vers le tas de foin pourri qui avait servi de logement au matériel. Il en retira les trois dernières grenades lacrymogène, les posa sur le plancher entre ses pieds, et attendit. Le moment était venu d'allumer une cigarette. Ce qu'il fit.
Jean-Pierre Bastid & Jean-Patrick Manchette - Laissez bronzer les cadavres !
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 20 septembre

Contenu

Les Petits Polars du Dj Duclock n°43

Les Petits Polars du Dj Duclock n°43 En binôme avec le site des Fondu Au Noir, les numéros impairs des Petits Polars seront publiés sur k-libre tous les jeudis et vous retrouverez à la même date les numéros pairs de la série sur F.A.N. - je vous propose de vous remplir les oreilles de crimes musicaux car si la chanson d'amour doit bien s'accaparer plus d'un tiers des titres, il reste tout de même une large place au polar et cela dans tous les styles.
Ne tirez pas sur le pianiste disait James Hadley Chase et Truffaut qui adapte Down There de David Goodis dira Tirez sur le pianiste ! (1960). Dans ses Impressions d'Amérique Oscar Wilde raconte que dans le saloon d'une ville champignon de la ruée vers l'or, il y avait un panneau avec écrit dessus : "Please don't shoot the pianist. He is doing his best". ("Merci de ne pas tirer sur le pianiste. Il fait de son mieux.") Bashung, lui, a décidé de tuer la pianiste, en musique...



Retrouvez le Petit Polar n°44 sur le site des Fondu Au Noir.
Liens : Émeric Cloche | Fondu au noir
Par Émeric Cloche



publicité

Pied de page