k-libre - en marge - Marseille, de guerre lasse

Depuis son enfance passée entre cultures maraichères, pépinières, jardins et vergers, le commissaire Chamorel était sensible à toute forme de végétation.
Bernard Peitrequin - L'Énigme Denervaud
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Carré des indigents
Pour nos lecteurs les plus jeunes, rappelons que le carré des indigents est l'endroit dans un cimetiè...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 27 janvier

Contenu

DVD - Thriller

Marseille, de guerre lasse

Vengeance - Mafia MAJ jeudi 20 novembre 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 14,99 €

Olivier Panchot
Paris : M6, septembre 2014
19 x 14 cm

Marseille dégueulasse

Côté pile, il y a le Marseille de la Canebière, du Vieux port, du Stade vélodrome, de la gouaille et du soleil. Côté face, il y a le Marseille des clubs interlopes, des petits trafics, des gangs et c'est évidemment celui-là sur lequel se penche Olivier Panchot. Il imagine Alex (Jalil Lespert) revenant dans la Cité phocéenne pour retrouver Katia, qu'il a toujours aimée (Sabrina Ouazani). Mais il est parti à la suite de la mort d'un membre éminent de la mafia corse et son retour ne passe pas inaperçu. Et en quatre ans, les choses ont changé : son père n'est plus le caïd d'hier, les Corses et les Arabes règnent sur la ville. L'arrivée d'Alex va tout dynamiter... Le film, lui, ne dynamitera pas le genre, c'est un polar à la trame très classique qui parle de vengeance, de famille, de fidélité, et des cicatrices jamais refermées de la guerre d'Algérie. S'il se laisse regarder avec un certain plaisir, il ne surprend pas assez pour laisser un souvenir impérissable. Surtout que Jalil Lespert, en ex-légionnaire hanté par ses souvenirs de guerre, est coincé dans un registre mutique et ne dégage jamais vraiment d'émotion. Heureusement, Tcheky Karyo, comme toujours, bouffe l'écran avec une présence ébouriffante. Et Hiam Abbass, Mahmed Arezki et Sabrina Ouazani sont là pour illuminer ce Marseille côté sombre.

Marseille, de guerre lasse (94 min.) : réalisé par Olivier Panchot sur un scénario de Cédric Anger & Olivier Panchot. Avec : Jalil Lespert, Tchéky Karyo, Hiam Abbass, Mhamed Arezki, Sabrina Ouazani, Jean-Marie Winling...
Bonus. : Interviews d'Olivier Panchot, Jalil Lespert & Tcheky Karyo. Bande-annonce.

Citation

Un jour, tu vas te faire fumer parce que t'es pas un voyou.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur jeudi 20 novembre 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page