k-libre - édito

Je ne sais plus ce qui était vérité et ce qui était mensonge. Je ne crois plus rien, mais à l'époque, quand elle parlait de ses désirs et de ses passions, j'écoutais et je sentais combien elle m'attirait, je sentais combien nous avions de choses en commun, et même une expérience commune dont nous ne pouvions parler sans entraves et sans façons quand nous commencions à mieux nous connaître.
Arnaldur Indridason - Bettý
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 18 novembre

Contenu

Concours général

MAJ dimanche 18 novembre

Concours général
© Isabelle Roche / k-libre

20 mars 2013 - Des concours tous azimuts
Le début d'année, qui force est de le constater est maintenant loin derrière nous, a vu son lot de concours sur k-libre. Depuis ses débuts, le site propose chaque quinzaine de vous faire gagner des livres, des DVD ou des places de cinéma. Cette quinzaine, vous pouvez tenter votre chance afin de découvrir les petits secrets du monde de la littérature policière tel que l'a côtoyé Claude Mesplède, que certains connaissent pour être l'éminence grise du polar.
Mais k-libre et les éditions 12-21 ont voulu vous mettre à contribution plus activement par le biais d'un concours de nouvelles policières thématiques. Après un mois de février, consacré à la nouvelle policière historique, mars est à l'heure du thriller ésotérique. Sans être d'une originalité folle, ce genre d'expérience, qui veut s'ancrer dans du long terme, est toujours intéressant et ce aussi bien pour les écrivains que pour nous, qui faisons partie de l'intraitable jury chargé de sélectionner des nouvelles afin de les proposer à 12-21. Alors, bien sûr, nous espérons que vous serez nombreux à participer chaque mois à cette opération.

Des salons au diapason
La fin de l'année dernière annonçait les premières gelées, et l'hibernation des salons policiers. Début janvier Niort et Drap sonnaient le réveil. Un frémissement avant un mois de mars incontournable. Certes, le Salon du livre de Paris débute ce vendredi amenant sa cohorte d'écrivains, mais l'événement reste Quais du polar à Lyon. Cette année, la manifestation propose une programmation encore plus impressionnante que l'année précédente avec plus de trente points culturels dans la cité des lumières. Mais il y a aussi Lens et son festival du polar. Et puis s'est déroulé à Mulhouse cet étrange Festival sans Nom. Enfin, il y a cette très morbide route du crime parisienne. Les 48 heures du polar de Clermont-Ferrand ne sont plus très loin. Et bien d'autres encore. Inutile de vous dire que nous tenterons de bien veiller au grain ? Nous vous promettons de continuer d'espionner la littérature policière sous toutes ses actualités que ce soit par le bout de la lorgnette, le trou de la serrure où le nœud du tronc d'arbre, cavité privilégiée pour glisser des messages.

Espionnage toujours
En parlant d'espionnage, et en attendant que l'on vous parle de L'Étau, nouveau roman d'Olen Steinhauer sorti début mars chez Liana Levi, nous vous invitons à lire l'interview de James Grady. Le romancier américain revient sur Mad Dogs, mais aussi sur le roman qui a fait sa gloire précoce, Les Six jours du condor. Vous pouvez également vous plonger dans Adrénaline, de Jeff Abbott, qui reprend un thème très hitchcockien pour une intrigue classique mais qui fonctionne.
Beaucoup de lectures enthousiasmante cette semaine de Jerome Charyn à Paul Colize en passant par Elsa Marpeau et Frederick Busch. Qu'en est-il des vôtres ?

Liens : Frederick Busch | Elsa Marpeau | Paul Colize | James Thomas Grady | Olen Steinhauer | Megan Abbott | Mad Dogs | Adrénaline
Par Julien Védrenne

publicité

Pied de page