k-libre - édito

Et qui récupère ces sacs à viande que personne ne réclame ? Ces membres arrachés que les légistes huppés contemplent en se grattant la tête d'un air circonspect, comme devant un morceau en trop dans un puzzle de 2992 pièces ?
Orcus Morrigan - Manhattan carnage
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

Un autre reflet noir

MAJ mercredi 19 septembre

Un autre reflet noir
© Isabelle Roche / k-libre

15 octobre 2012 - L'écriture est le reflet de la société. Certes cette affirmation peut sembler un tantinet exagérée, mais elle est d'autant plus vraie si l'on parle d'un pan de la littérature policière. Celle-ci a depuis longtemps hérité des romanciers sociétaux qu'ils s'appellent Émile Zola ou Honoré de Balzac tout en se fondant dans celle des romanciers populaire d'Émile Gaboriau à Eugene Sue. Aujourd'hui, alors que la crise économique a bien pris le temps de se décrotter les chaussures sur le paillasson de nos logis, elle ne va pas tarder à retrouver, en France, un lustre d'antan tant il est vrai que plus un peu pays est en souffrance, plus sa littérature exulte.

C'est ainsi que vous pourrez trouver cette quinzaine sur k-libre des ouvrages qui se nourrissent de la misère de la rue, mais de rues coréennes avec Hye-youn Pyun, espagnoles avec Carlos Zanõn et américaines avec F. X. Toole. Ces trois auteurs arpentent des mondes étranges où l'un extermine des rats, l'autre se promène avec un marteau alors que le dernier revêt les gants de boxe. Tout ça pour quoi ? Pour un résultat somme toute assez similaire car plus encore que la crise, le chaos est à nos portes.

Soudain trop tard, de Carlos Zanón fait d'ailleurs l'objet d'un concours sur le site. Alors, si vous ne l'avez pas encore acheté, vous pouvez tenter votre chance. k-libre a également commencé une association avec ActuaLitté pour un échange de contenu hebdomadaire de culture littéraire et policière, alors qu'il continue de découvrir avec Dj Duclock des petits polars musicaux. 181 déjà ! Cela méritait d'être souligné. Au rayon des nouveautés, vous trouverez une page qui récapitule l'ensemble des festivals de littérature et de films policiers. Cette liste sans être exhaustive - car un oubli est toujours possible - s'auto-alimentera régulièrement. Vos ajours sont les bienvenus.

En ce qui concerne le reste des nouveautés, vous trouverez de nombreux films du réalisateur américain Robert Wise. Celui qui s'est fait connaître auprès du grand public avec la comédie musicale West Side Story a d'abord été un extraordinaire réalisateur de films fantastiques avant de faire de très jolis films noirs, quelques westerns et quelques autres hybrides. Nous avons gagné ce soir, qui est à l'affiche de notre lettre d'information, est un petit bijou dans le monde de la boxe qui fait écho à la nouvelle de F. X. Toole, "Million Dollar Baby".

Enfin, vous pourrez arpenter quelques chroniques proposant les festivals français du moment, un arrêt sur la nouvelle formule du fanzine La Vache qui lit, et le résultat du Prix Michel Lebrun avec, nous l'espérons, un nouvel éclairage sur cette foisonnante actualité de la littérature policière et du film noir. Un autre reflet noir !

Liens : Carlos Zanón | F. X. Toole | Robert Wise | Émile Gaboriau | Eugène Sue | Honoré de Balzac | Hye-young Pyun | Soudain trop tard | Nous avons gagné ce soir | Fondu au noir
Par Julien Védrenne

publicité

Pied de page