Dépêche | Jean Narboni signe Samuel Fuller à L'Acacia (75)

Je frissonnai et me rendis compte que, cette fois-ci, ce n'était pas la température de ma piaule la responsable. J'avais tous les poils du corps hérissés. Et l'impression désagréable d'avoir franchi une étape détestable.
Marc Charuel - Les Soldats de papier
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 27 janvier

Contenu

librairie

MAJ lundi 27 janvier

Jean Narboni signe Samuel Fuller à L'Acacia (75)
10/12/2017

Jean Narboni signe Samuel Fuller à L'Acacia (75)
Il y a vingt ans disparaissait Samuel Fuller. &Eaute;crivain, réalisateur indépendant en marge (parfois) des grandes industries, l'homme était l'Histoire à lui tout seul du XXe siècle qu'il a traversé de façon active. Les éditions Allia avaient en leur temps publié sur étonnante autobiographie, Un troisième visage, les éditions Rivages s'étaient intéressé à deux de ses romans policiers. Récemment, Bach Films, Wilde Side et Sidonis ont republié de ses films (horrifique pour l'un, guerre et noirs pour les autres). Du 3 janvier au 15 février 2018, la Cinémathèque française lui consacrera une rétrospective. Pour l'heure, les éditions Capricci font paraître Samuel Fuller, un homme à fables, une biographie de Jean Narboni. De quelles fables parlons-nous ? Pour le savoir, rendez-vous ce jeudi 14 décembre 2017 à partir de 19 heures à la librairie L'Acacia (33/35 boulevard du Temple - 75003 Paris) afin d'avoir des éléments de réponse de la bouche même de l'écrivain biographe, et qui profitera de l'occasion pour dédicacer son dernier ouvrage.

Samuel Fuller, un homme à fables, de Jean Narboni (Capricci - 160 p. ; 18,00 €.)


Liens : Un troisième visage | L'Inexorable enquête | La Grande mêlée | Baïonnette au canon | Underworld USA | Samuel Fuller

Par Julien Védrenne

Pied de page