Dépêche | L'Escale du livre 2016 et ses noires habitudes

Bon sang, je me souviens d'une époque où je pensais connaître cette ville. Je regarde les gens maintenant, des gens que j'ai côtoyés presque toute ma vie, et je me demande ce qu'ils cachent. N'est-ce pas, Cork ? Tout le monde est là à dissimuler ses secrets, en se demandant ce que cachent les autres
William Kent Krueger - Aurora, Minnesota
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 24 mars

Contenu

festival

MAJ dimanche 24 mars

L'Escale du livre 2016 et ses noires habitudes
21/03/2016

L'Escale du livre 2016 et ses noires habitudes
Du 1er au 3 avril 2016 se déroulera la 14e édition de L'Escale du Livre à Bordeaux. Une manifestation littéraire d'ampleur en plein quartier Sainte Croix qui va errer ici et là vers les mauvais genres que nous affectionnons et pas seulement parce que la présence de Boualem Sansal est annoncée. On retrouve parmi les auteurs invités Ron Carlson, Étienne Davodeau, Erwan Larher, Thomas B. Reverdy, Santiago Roncagliolo et Dominique Sigaud sans compter les auteurs jeunesse que sont Malika Ferdjoukh et Thomas Scotto. La programmation très dense et de qualité (nous semble-t-il) propose une lecture de L'Infinie comédie, le roman dantesque de David Foster Wallace en clôture des représentations. Les éditions Gallmeister célèbreront leur dixième anniversaire en compagnie de Ron Carlson. Et le romancier Didier Daeninckx parlera poésie. Ce que c'est que la porosité des frontières des genres...

Samedi 2 avril :
- 14 heures : Didier Daeninckx à l'Agora (durée : 1 heure). Didier Daeninckx, dans Caché dans la maison des fous (Bruno Doucey), nous entraîne aux confins de la "normalité", là où surgit l'art brut et où la parole des "fous" garantit celle des poètes. Avec le soutien du MOTif, Observatoire du livre et de l'écrit.

Dimanche 3 avril :
- 8 h 30 : Lecture de clôture / L'Infinie comédie, de David Foster Wallace à la Salle Vauthier, TnBA (durée : 45 min.). L'Amérique, dans un futur proche. Les U.S.A., le Canada et le Mexique ont formé une fédération surpuissante, et la Société du Spectacle a gagné : les habitants ne vivent plus qu'à travers la télévision, les médicaments, l'ultra-consommation et le culte de l'excellence. Parmi eux, la famille Incandenza, avec les parents James et Avril et leurs trois fils. De dangereux séparatistes québécois, en lutte contre la fédération, traquent cette famille singulière pour mettre la main sur une arme redoutable : L'Infinie Comédie, une vidéo réalisée par James Incandenza, qui suscite chez ceux qui la regardent une addiction mortelle... Édité en France aux éditions de l'Olivier, L'Infinie comédie, texte prophétique de David Foster Wallace, est considéré comme l'un des cent meilleurs romans du XXe siècle. Il a également publié deux recueils de nouvelles ainsi que de courts essais sur la littérature, la musique, la télévision et le tennis. En 2008, il se suicide et laisse derrière lui un roman inachevé, Le Roi pâle, finaliste du prix Pulitzer. Lecture à deux voix avec Laurent Laffargue, comédien, metteur en scène de la Cie Le Soleil bleu, qu'il a créée en 1992 et la comédienne Céline Sallette, qui a notamment joué dans Géronimo de Tony Gatlif, dans La French de Cédric Jimenez et dans la série Les Revenants. Tarif unique : 5 €. Réservation indispensable : reservation@escaledulivre.com / 06.38 .26.94.69.15.
- 14 heures : Rencontre James Kelman au Café Pompier (durée : 1 heure). Glasgow, dimanche matin, Sammy émerge de deux jours de beuverie sans aucuns souvenirs de ce qui a pu se passer. À la suite d'une altercation qui dégénère avec la police, il se retrouve aveugle mais ses soucis ne font que commencer. L'auteur plonge dans le flot de pensées de son protagoniste dans une expérience sensorielle déstabilisante. Si tard, il était si tard de James Kelman a reçu le Booker Prize 1994. Rencontre présentée par Marc Bertin, rédacteur en chef de Junkpage.
- 16 h 30 : Les 10 ans des éditions Gallmeister avec la venue exceptionnelle de Ron Carlson au Salon littéraire (durée : 1 heure). Oliver Gallmeister, fondateur de cette toute jeune maison d'édition vient fêter ses dix ans et reviendra sur son parcours d'éditeur. Ron Carlson vient de publier son dernier ouvrage, Retour à Oakpine. Rencontre présentée par Marc Bertin, rédacteur en chef Junkpage.


Liens : L'Infinie comédie | Ron Carlson | Didier Daeninckx | Malika Ferdjoukh | Erwan Larher

Par Julien Védrenne

Pied de page