Dépêche | Attentats : John Harvey raconte son passage à Lamballe

Je vais commencer à sévir. À partir de maintenant, tout contrevenant à la loi aura affaire à moi. À la condition, bien sûr, qu'il s'agisse d'un Noir ou d'un petit Blanc fauché qui n'a pas les moyens de payer l'impôt électoral.
Jim Thompson - Pottsville, 1280 habitants
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 19 mai

Contenu

commémoration

MAJ dimanche 19 mai

Attentats : John Harvey raconte son passage à Lamballe
18/11/2015

Attentats : John Harvey raconte son passage à Lamballe
L'écrivain britannique John Harvey, publié en France chez Rivages, était de passage sur notre territoire à l'occasion du lancement de son nouveau roman au titre doublement prémonitoire, Ténèbres, ténèbres. Lors des tragiques événements, il se trouvait avec son éditeur et de nombreux autres auteurs de romans noirs et policiers à Lamballe pour Noir sur la ville. C'est au sortir d'une projection cinématographique qu'il a appris la nouvelle ténébreuse. Il relate sur son blog sa vision du moment et des lendemains. Bien sûr, c'est en anglais, mais sa prose et son humanisme plaident pour une lecture, fut-elle acharnée ou pas.

Leaving France


Liens : John Harvey | Noir sur la ville

Par Julien Védrenne

Pied de page