Dépêche | Les débuts du cinéma criminel

Il créait l'impression qu'il pouvait me regarder droit dans les yeux et me lécher le cul en même temps sans difficulté majeure ni grand désagrément pour lui-même.
Steve Tesich - Karoo
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 21 juillet

Contenu

exposition

MAJ dimanche 21 juillet

Les débuts du cinéma criminel
11/04/2015

Les débuts du cinéma criminel
À peine le cinéma commence-t-il de dévider ses bobines devant des spectateurs ébahis que, déjà, il se nourrit de scénarios noirs et glauques à souhait - car son public en raffole. De quels frissons nos ancêtres étaient-ils donc friands ? Vous le découvrirez en allant visiter l'exposition "Cinéma Premiers crimes", organisée du 17 avril au 2 août 2015 à la galerie des bibliothèques de la Ville de Paris*.
Cette période qui voit se lever le xxe siècle, et que l'on appelle "Belle époque", est aussi une aurore radieuse pour le cinéma criminel : à travers plus de deux cents pièces - affiches horrifiques, illustrations à sensation à la "une" des journaux, photographies et, surtout, quelques films rarissimes restaurés en haute définition - l'amateur d'aujourd'hui explore ce qui faisait les délices terrifiés des tous premiers cinéphiles.
Le commissariat de cette exposition, parrainée par Serge Bromberg, est assuré par Alain Carou, conservateur à la Bibliothèque nationale de France et historien du cinéma, Matthieu Letourneux, maître de conférences en littérature française à l'université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, spécialiste des cultures médiatiques, et Catherine Chauchard, directrice de la Bibliothèque des littératures policières.

* Galerie des bibliothèques de la Ville de Paris
22, rue Mahler
75004 Paris

Du mardi au dimanche de 13 heures à 19 heures. Nocturne les jeudis de 18 à 22 heures.
Entrée : 6, 4 ou 3 €.


Le site de l'exposition vous donnera certainement envie d'aller voir sur place ce qu'il en est, après que vous aurez visionné la vidéo des Bandits en automobile, réalisée en 1912 par Victorin Jasset, ou le diaporama des photos exposées...



Par Isabelle Roche

Pied de page