Dépêche | Enquête "Blogs polar et prescription en ligne"

Les emmerdes, c'est toujours réservé aux amis, rigole Gérard, c'est là qu'on peut les compter.
Jacques Eisenbarth - À coups de crosse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 22 septembre

Contenu

colloque-conférence

MAJ dimanche 22 septembre

Enquête "Blogs polar et prescription en ligne"
28/03/2015

Enquête
De février à mars 2015 en partenariat avec le festival lyonnais Quais du polar, la région Rhône-Alpes et l'Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation se sont penché sur les blogs polar afin de se poser la question de savoir s'ils étaient prescripteurs ou pas. À la lecture du compte rendu, si l'on peut avoir les grandes lignes du blogueur, force est de constater que l'affinement de la recherche prescriptrice est passée à l'as. Certainement que les contributeurs nombreux mais pas assez pour se faire une véritable idée, et les moyens mis en place n'étaient pas satisfaisants. Manque d'outils ? Là aussi la question se pose car c'était au blogueur de répondre sur le nombre de pages vues, et l'on ne sait s'il y avait derrière une petite main pour pondérer les chiffres au regard du "mensonge raisonnable" de chacun. Bref : trente-neuf blogueurs ont répondu. C'est étrange mais ils ont en moyenne trente-neuf ans. La plupart ne se servent pas du blog comme vitrine et n'en profitent pas pour faire des animations en librairie ou en bibliothèque. La plupart ne sont pas des professionnels du livre. Autant de portes ouvertes enfoncées. Il aurait été intéressant de se pencher sur la teneur des chroniques, sur la longueur, sur la moyenne du temps passé sur chacune des pages. Et puis de leur demander s'ils fonctionnaient en binôme avec des librairies en ligne, et pour quel résultat. Bien sûr, ça n'aurait pas été suffisant, mais ça aurait été un indice supplémentaire. Car si je suis prescripteur alors je fais lire donc acheter ou emprunter. Le débat est vaste. En attendant, vous trouverez quand même des chiffres intéressants et de jolis camemberts...

Blogs polar et prescription en ligne : résultats de l'enquête


Liens : Quais du Polar

Par Julien Védrenne

Pied de page