Dépêche | Nicolas Jaillet se souvient de cet air

Alors n'essaie pas de me convaincre que ma pauvre petite existence ait un but, n'essaie pas de me persuader qu'un Dieu infiniment bon veille sur moi. Tout cela n'est rien. Nada.
Stefán Máni - Présages
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 18 juillet

Contenu

musique

MAJ jeudi 18 juillet

Nicolas Jaillet se souvient de cet air
23/01/2014

Nicolas Jaillet se souvient de cet air
D.j. Duclock interpelle régulièrement des personnalités de la culture pour raconter à la façon Georges Perec leurs souvenirs musicaux. C'est aussi l'un des membres fondateurs de l'association nantaise Fondu au Noir. Aussi n'est-il pas surprenant qu'il croise de temps en temps des auteurs de romans noirs ou policiers, et qu'il les soumette à la question. Le romancier Nicolas Jaillet est un écrivain qui explore avec insouciance les mauvais genres sous leurs nombreuses formes. Il vient ici nous parler des premières K7 audio (normal, elles sont nées en même temps que lui), de la musique de ses deux aînés (une sœur et un frère) et de Robert Smith, le chanteur des Cure. Lisez sa prose, rappelez-vous vos premiers émois musicaux, entonnez "The Caterpillar" ou, comme ici, "Close to Me"...

Nicolas Jaillet se souvient de cet air


Liens : Nicolas Jaillet | Émeric Cloche | Fondu au noir

Par Julien Védrenne

Pied de page