Dépêche | k-libre 12-21 : thématique de juillet & août

Il y avait du boulot. Remettre en état convenable un homme démembré, ce n'est pas à proprement parler de la besogne ordinaire.
Hervé Sard - Ainsi fut-il
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 24 mars

Contenu

jeux

MAJ dimanche 24 mars

k-libre 12-21 : thématique de juillet & août
01/07/2013

k-libre 12-21 : thématique de juillet & août
Western crépusculaire. La conquête de l'Ouest américain a été propice à l'écriture de nombreux westerns sur fond du luttes. Luttes entre les tuniques bleues et les différentes tribus indiennes avec des visions parfois manichéennes et erronées, luttes entre les éleveurs et les métayers en quête d'une propriété clôturée où faire pousser leurs semences, luttes entre la première génération de migrants enrichie et la seconde pauvre, et luttes entre le Bien et le Mal sous toutes ses formes avec le plus souvent l'arrivée d'un héros messianique à cheval. Nombre de films ont également été réalisés. Ce que l'on sait moins, c'est que l'aboutissement des différentes constructions de lignes de chemin de fer a permis l'émergence du western crépusculaire. D'un point de vue temporel, le western crépusculaire est la confrontation de deux époques : celle de la conquête proprement dite avec ses personnages hauts en couleur, défricheurs à tous les niveaux, et celle de l'industrialisation naissante et de la technologie. L'un des symboles de cette transition est sans aucun doute Buffalo Bill. Le héros des temps anciens, pourchasseur dans les hautes plaines des bisons (aujourd'hui on le traiterait de monstre sanguinaire pour en avoir tué soixante-neuf en une seule journée), connaisseur des Indiens, admirateur de Sitting Bull, qui à l'agonie du western (et ce sans le savoir) fit le tour du monde avec son Wild West Show. Aujourd'hui sur le retour, le western crépusculaire est publié chez de nombreux éditeurs. Peut-être les plus enthousiastes à l'égard de ce genre, les éditions Gallmeister en ont fait sans jeu de mot aucun un cheval de bataille, précurseur d'un autre genre, le "nature writing", avec des ouvrages qui se trouvent réellement à la frontière comme l'étonnant recueil de nouvelles de Dorothy M. Johnson, Contrée indienne, car ne nous y trompons pas, sa nouvelle "L'Homme qui tua Liberty Walance", l'histoire d'un tueur qui vient mourir dans le calme de son cancer, n'annonce rien d'autre que ce western crépusculaire auquel Ron Rash avec son Serena est un des plus brillants flambeaux aujourd'hui. Alors, avant d'écrire une nouvelle du genre, vous pouvez aller puiser votre inspiration chez ces auteurs-là ou plus simplement vous ressourcer en regardant pour la énième fois Il était une fois dans l'Ouest, de Sergio Leone. Tout y est dit. Bonne chance !

Contraintes :
- Respecter la thématique : western crépusculaire.
- Écrire une nouvelle de 12000 à 21000 signes espaces compris.
- Date d'envoi de la nouvelle : entre le 1er juillet et le 31 août minuit, le cachet du mail faisant foi.

Comment procéder ?
- Enregistrer la nouvelle titrée au format Word, Open Office ou Texte.
- L'Envoyer par mail concours-k-libre-12-21@k-libre.fr avec, dans le corps du mail la mention "Je confirme avoir pris connaissance du règlement complet du concours et l'accepter sans réserve" ainsi que ses pseudonyme, adresse mail, prénom, nom, adresse postale, numéro de téléphone.

Toute nouvelle parvenue sans la mention "Je confirme avoir pris connaissance du règlement complet du concours et l'accepter sans réserve" sera exclue du concours.

Page de présentation générale du concours
Règlement du concours
En savoir plus sur Les Petits polars sur le site de 12-21


Liens : Serena | Ron Rash

Par Julien Védrenne

Pied de page